Maniema : deux médecins libérés après plus d'un an d'otages

La nouvelle est livrée à election-net-com par Maître Michel Kasonda, Président provincial de la Nouvelle dynamique de la société civile, une structure citoyenne qui a milité pour leur libération.

Selon ce dernier, la libération des médecins Gustave Rajabo et Unya Wetshi est intervenue ce samedi 10 juillet. Ces deux médecins étaient kidnappés en mai 2020 par des miliciens maï maïs Malaïka à leur poste de travail, à l'hôpital général de Lusangi, dans le territoire de Kabambare, et seront conduits dans la brousse où ils ont vécu pendant toute la période de leur captivité avec leurs ravisseurs, soit pendant plus d'un an.

Cependant, les facteurs ayant contribué à leur libération ne sont pas encore connus. Il sied toutefois de souligner que le Gouverneur de province intérimaire qui s'est fixé pour cheval de bataille la lutte contre l'insécurité dans la province en général, et dans la partie Sud-Maniema en particulier séjourne depuis le vendredi dans la cité minière de Salamabila, en proie à l'insécurité semée par la milice maï maï Malaïka qui s'est toujours opposée à l'exploitation de l'or par la société Namoya Mining Corporation pour non respect du cahier de charge de la communauté locale.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac

1 thought on “Maniema : deux médecins libérés après plus d'un an d'otages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *