Maniema : des blessés parmi les manifestants contre les nouvelles mises en place dans le secteur de la santé à Lubutu

La nouvelle est livrée à la presse de Kindu par la société civile forces, antenne de Lubutu qui a organisé cette marche pacifique ce mercredi 22 septembre 2021 dans cette commune rurale du Nord-Maniema.

D'après le président de cette structure citoyenne, la marche avait pour objectif de protester contre les mises en place effectuées récemment dans le secteur de la santé par le Gouverneur intérimaire du Maniema, dans lesquelles il a selon lui écarté de la tête de la zone de santé de Lubutu un fils du terroir qui s'est distingué dans son travail en initiant plusieurs projets, notamment la réhabilitation de l'hôpital général de Lubutu. Ce dernier crie à la marginalisation et au népotisme.

" Nous sommes écarté de tous les postes de responsabilité au niveau de la province. C'est comme si nous sommes marginalisés, et surtout le népotisme bat record au niveau de la province, une méthode qui est affichée par le chef de l'exécutif provincial", a déclaré Kizungu Ndjadi Emery président de la société civile forces vives antenne de Lubutu, avant de poursuivre :

"Je lance un cris d'alarme, toutes les filles et tous les fils de la province du Maniema, de ne pas se laisser faire, et de se mettre en action pour que ce genre de système ne puisse pas être un cas légion comme cela s'effectue ici chez nous à Lubutu".

En outre, il accuse les militaires FARDC d'avoir tiré à bout portant sur les manifestants.

"Le bilan est de 7 personnes grièvement blessées. Ce sont les militaires qui ont tiré à bout portant sur les manifestants qui n'avaient absolument rien porté", a-t-il expliqué.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *