Maniema/covid19: Le gouverneur intérimaire accusé de fouler aux pieds les mesures barrières

Le gouverneur intérimaire Jean-Pierre Amadi Lubenga marchant avec ses partisans/photo tiers

Le mouvement citoyen Filimbi/Maniema fustige le fait pour le vice-gouverneur et gouverneur intérimaire Jean-Pierre Amadi Lubenga d'avoir marché avec derrière lui une foule des ses sympathisants partis l'accueillir à l'aéroport de Kindu, à l'occasion de son retour en provenance de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, ce vendredi 15 janvier.

Tout en saluant le retour du vice-gouverneur et gouverneur intérimaire qui pourra apporter des solutions aux problèmes de la province, le coordonnateur provincial de Filimbi, Benjamin Amuri, accuse toutefois l'autorité provinciale d'avoir foulé au pied la mesure du Chef de l'État interdisant les marches en vue de lutter contre la deuxième vague de la pandémie à Covid19.

"Par rapport à son retour je ne trouve pas un problème parce qu'il rentre chez lui étant vice-gouverneur et aujourd'hui il fait office du gouverneur momentanément, je ne peux que saluer son retour parceque sa présence ici pourra faire en sorte que certains problèmes suspendus trouvent des solutions. Cependant, pendant sa descente de l'avion, j'ai fustigé le fait pour lui de ne pas entrer dans son véhicule officiel pour regagner la maison ou soit son bureau, mais il a préféré marché à pieds, foulant au pied les mesures barrières édictées par le Président de la République. Il n'a pas imaginé le risque sanitaire qui en découlera par rapport à cette masse qui s'est amassée derrière lui", s'est étonné Benjamin Amuri dans un entretien avec election-net.com.

En outre, il estime que le chef de l'exécutif provincial à l'intérim a, exposé ses administrés au risque de contamination au Covid19.

"C'est une légèreté, il n'a pas tenu compte de tous les risques sanitaires. Il a mis la santé publique des ses administrés en danger", a-t-il poursuivi.

Il dénonce en même temps une politique de deux poids deux mesures, faisant allusion à la suspension récente du maire de la ville de Kindu pour avoir autorisé une manifestation des pro Musafiri Nkola Mioma Auguy, le gouverneur déchu, réclamant son retour à Kindu.

Il sied de signaler que le vice-gouverneur et gouverneur intérimaire du Maniema Jean-Pierre Amadi Lubenga est rentré à Kindu ce vendredi 15 janvier, après plusieurs tentatives ratées d'y retourner. Il était parti à Kinshasa le 27 décembre dernier en vue de participer à la 7 ème session de la conférence des gouverneurs. Cependant, il a eu a participé à la cérémonie d'ouverture de ces assises, avant de se voir, selon plusieurs sources concordantes, être interdit de poursuivre les travaux au profit de son titulaire déchu, qui en a représenté la province à la suite des travaux jusqu'à leurs clôture.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu