Maniema: convoqués en séance plénière, les députés provinciaux ont séché la salle, découvrez pourquoi !

Siège de l'Assemblée provinciale du Maniema/photo tiers

La plénière de l’Assemblée provinciale du Maniema prévue ce mardi 23 mars, et qui devrait être consacrée à la réplique du Gouverneur de province aux préoccupations des députés provinciaux sur son projet d’édit budgétaire de l’exercice 2021, n’a plus eu lieu.

À en croire un journaliste de Kindu qui s’est rendu au siège de la représentation provinciale, ni les députés provinciaux ( toutes tendances confondues), ni le chef de l’exécutif provincial, personne n’a été visible à l’hémicycle de l’assemblée provinciale. Et ce, malgré que le décor était déjà planté pour ladite plénière.

D’après la même source, seuls la Présidente l’Assemblée provinciale et le rapporteur, étaient dans leurs bureaux, alors que les ministres provinciaux s’y étaient déjà installés à la place leur réservée dans la salle de plénière.

La nouvelle s’est rapidement répandue sur les réseaux sociaux et dans les rues de la ville de Kindu. Quant aux raisons, chacun spécule de sa façon. Mais une version revient avec insistance, “les députés provinciaux ne se sont pas présentés à la plénière parce qu’ils n’ont pas été motivé financièrement par le Gouverneur de province”.

Contactez par election-net-com, le rapporteur de l’assemblée provinciale, le député provincial Thierry Badisungu Kamwanga ne confirme pas la version relayée sur les réseaux sociaux, qu’il qualifie d’une “fausse information”. À la question d’election-net.com de savoir quelle en est la vraie raison de cette non tenue de plénière, il promet de donner “des amples informations demain….”.

Un autre député provincial rappelle à election-net-com ” qu’avant que le gouverneur de province Musafiri ne vienne, la moitié des députés avait demandé la convocation de la session extraordinaire. Amadi(Vice-gouverneur) en a profité pour déposer son projet d’édit portant ouverture des crédits provisoires. Il est donc normal que l’assemblée provinciale puisse s’assumer et non endosser cette responsabilité au gouverneur de province Musafiri”, a-t-il tranché. Face à l’insistance d’election-net.com de savoir les raisons de leur boycott de la plénière de ce mardi, il nous renvoie à la Présidente qui a le mandat de convoquer et de présider les plénières.

Le conseiller juridique de la Présidente de l’organe délibérant de la province dit quant à lui à election-net-com, “avoir pour impression” que la plénière n’a pas eu lieu parce que les fonds destinés à l’organisation de la session extraordinaire en cours à l’assemblée provinciale, ne sont jusqu’à ce jour libérés, alors que la dite session se clôture le 26 mars. Il ne révèle pas par contre, à combien s’élèvent ces fonds.

Ils ajoutent par ailleurs que les députés provinciaux “finiront par siéger, peu importe le temps…”.

Quant au sort réservé au projet d’édit budgétaire exercice 2021?

“Heureusement que vous reconnaissez que c’est un projet du budget et donc, tant qu’il ne sera pas jugé recevable et par la suite adopté, il restera toujours projet du budget exercice 2021… Il existe aussi ce qu’on appelle arriérée parlementaire…”, dit Maître Môme Sukay.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu