Mali : la Cour constitutionnelle confirme le colonel Goïta président de la transition

Un des mutins malien. Ph. Tiers

Dans son arrêt rendu vendredi 28 mai, la Cour constitutionnelle a confirmé le colonel Assimi Goïta président de la transition censée ramener les civils au pouvoir, parachevant ainsi le deuxième coup de force conduit par l’officier et les militaires en neuf mois.

Le vice-président de la transition, le colonel Goïta, «exerce les fonctions, attributs et prérogatives de président de la transition pour conduire le processus de transition à son terme», et qu’il portera «le titre de président de la transition, chef de l’Etat», stipule l’arrêt de la cour.

Assimi Goïta, né en 1983, militaire et homme d’État malien. Colonel, il est président du Comité national pour le salut du peuple du 19 août 2020 au 18 janvier 2021 et chef de l’État du Mali du 24 août au 25 septembre 2020, à la suite d’un coup d’État, puis vice-président de la Transition depuis le 25 septembre 2020.

Étant demeuré l’homme fort du pays, il reprend officiellement la tête du Mali en mai 2021, à la suite d’un nouveau putsch.

1xbet Code Promo ENET2021