Mali : Décès de trois casques bleus ivoiriens dans une attaque jihadiste

Des soldats maliens dans la ville de garnison de Kati ©photo de tiers

Une attaque jihadiste a fait bilan de trois morts des casques bleus ivoiriens de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) ce mercredi 13 janvier 2021, renseigne un responsable de la Minusma.

La RFI indique que la mort de ces trois casques bleus a été confirmée par un responsable des services de sécurité maliens. Un premier bilan donné par le porte-parole de l’ONU Stéphane Dujarric avait auparavant fait état d’un mort et de sept blessés.Cette attaque est survenue au nord de Bambara Maoudé, sur l’axe entre Douentza (centre) et Tombouctou (nord-ouest), dans une région qui est l’un des foyers de la violence polymorphe qui ensanglante le Sahel.


« Au cours d’une opération de sécurité, une compagnie de la Minusma a heurté (…) des engins explosifs improvisés (IED) avant d’être la cible de tirs par des hommes armés non identifiés. Les rapports préliminaires indiquent cependant que suite à cette attaque, trois casques bleus sont décédés et six autres ont été blessés », indique la Minusca.

Pour la petite histoire, La Minusca a été établie en 2013. Selon les statistiques chiffres de l’ONU, la Minusca a perdu plus de 230 de ses membres, dont plus de 130 dans des actes hostiles. C’est la mission la plus meurtrière pour les Casques bleus dans le monde.

Bénédicte Matondo