Maï-Ndombe : Plusieurs morts et disparus dans un naufrage sur la rivière Lukeni

Naufrage d'une embarcation sur le fleuve Congo à Basoko/ photo tiers

Trois corps sans vie, dont deux dames, une fille de 2 ans, une soixantaine de rescapés et plusieurs disparus, tel est le bilan provisoire du naufrage survenu la nuit du samedi,16 au dimanche,17 Janvier sur la rivière Lukeni en la province du Maï-Ndombe.

Selon le président de la société civile de Kutu, ce drame s'est produit la nuit vers 19 heures locales où deux balénières dont H/B village de Mongo Ntabotwa en Provence du village qui porte le même nom en partance pour Kinshasa a cogné H/B Nduku en Provence de Nioki pour le village Tolo.

"Cet accident s'est déroulé à plus au moins 7Km en aval de Kutu chef-lieu du territoire qui porte le même nom. Jusque là, le bilan reste provisoire. Le manifeste présenté par l'armateur de l'H/B Nduku reprend 35 passagers mais le rescapés qui sont sur place ici au port de Kutu est de plus d'une soixantaine des personnes ayant pris place à bord de cette ambarcation. C'est une manigance et anomalie de la part de l'armateur car il est inconcevable de voir que les personnes ayant trouvé la vie sauve puissent être supérieures aux passagers ", déclare Ethy Bola Ngoy.

Et d'ajouter : " La vraie raison de ce naufrage n'est que la navigation nocturne assurée par les deux armateurs. J'appelle les autorités compétentes à prendre leurs responsabilités en veillant à la mise en application de la loi sur la navigation afin de mettre un terme aux cas des naufrages en répétitions car la vie humaine est sacrée".

Contacté par election-net.com, l'administrateur du territoire adjoint chargé de l'administration et Finances, Denis Nsola confirme le fait et rassure avoir dépêché une équipe sur place pour s'enquérir de la situation afin d'établir les responsabilités.

( … ) Mais dans l'entre temps, l'armateur de l'H/B village de Mongo Ntabotwa est aux arrêts et se trouve au ciat de la police de Kutu " , conclu t-il.

Pour rappel, des sources concordantes renseignent que jusque-là, la balénière Nduku ayant une surcharge et en état de vétusté est invisible sur la rivière tandis que celle de l'H/B village de Mongo Ntabotwa est en bon état et est en train d'être ramener à Kutu pour des investigations.

Skull MABALA à Inongo.