Maï-Ndombe : le président de l’Assemblée provinciale et le vice-gouverneur rappelés à Kinshasa

Le pupitre de l'Assemblée Provinciale du Maï-Ndombe/ photo Enet Skull Mabala

Bernardin Bobisango et Maître Jacks Mbo Mbaka, respectivement président de l’Assemblée provinciale et vice-gouverneur de Maï-Nombe, sont toutes affaires cessantes, invités à Kinshasa par le vice premier ministre et ministre de l’Intérieur Daniel Okito wa Nkoy. Tel est l’objet d’un message officiel transmis à ces deux autorités le 11 mai 2021. Une copie est parvenue à Election-net.com, 24 heures plus tard.

Outre cette invitation, une vive tension a régné en début de cet après-midi entre les militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps)/Tshisekedi et certains éléments de la Police nationale congolaise (Pnc) d’Inongo, commises à la sécurité de bâtiments administratifs de l’organe délibérant de Maï-Ndombe.

Les échauffourées entre les hommes en uniformes et les manifestants de l’Udps, sont consécutives à la pénétration de ces derniers dans les installations de l’Assemblée provinciale, sans motif valable et sans autorisation.

Et pourtant, les installations de cette première institution provinciale, sont inviolables. Au finish, interpellés par les éléments de la Pnc, quelques brigands ont été appréhendés et incarcérés dans un cachot de la place.

Notez que le gouverneur de Maï-Ndombe Paul Mputu Boleilanga est à couteau tiré avec quelques responsables des institutions provinciales, dont le vice-gouverneur Jacks Mbo Mbaka, le commissaire provincial de la police Christian Pay Pay, le président de l’Assemblée provinciale, certains professionnels de médias et quelques dirigeants des entités territoriales décentralisées de sa juridiction.

Skull Mabala à Inongo