Maï-Ndombe : le gouverneur intérimaire inspecte les travaux de réhabilitation des axes routiers

Route de Bolebole. Ph cellcom gouvPro

Cette visite a débuté par la visite des infrastructures dans l’axe Mushie-Mbali, des entités situées dans le territoire de Mushie, où le gouverneur et sa suite ont constaté des travaux de réhabilitation du tronçon routier exécutés par la méthode HIMO avec le concours des populations locales ; ainsi que la construction des ponts fruit du partenariat entre le PIREDD/MAÏ-NDOMBE et l’Office des Routes.

Pour Albert Mpeti Batia, le chef du projet adjoint de PIREDD/Maï-Ndombe, cette descente vise à palper du doigt les réalités des actions posées par le projet PIREDD dans les territoires de Kutu et Mushie dans la province du Maï-Ndombe et surtout à sensibiliser les populations sur le projet en cours sous le financement de CAFI/FONAREDD, ainsi que sur le nouveau projet qui commence sous le financement de FEM.
S’agissant des routes, au total 120 kilomètres d’entretien des routes par méthode HIMO avec la main d’œuvre des populations locales sur le tronçon Mushie-Mbali ont été réalisés.

De son côté, le gouverneur intérimaire s'est réjoui de cette descente pour constater que les travaux avancent à pas de géant, lesquels travaux de construction des ponts en béton armé sont exécutés par l’Office des routes en partenariat avec la Banque mondiale-FONAREDD via le PIREDD/MAÏ-NDOMBE au profit de ses administrés.

« Cette route revêt une importance capitale, car elle désengorge la République démocratique du Congo. Grâce à elle, on peut quitter Kinshasa jusqu’à l’Est du pays tout en empruntant Kinshasa-Maï-Ndombe-Equateur-Tshuapa-Tshopo-Ituri-Sud-Kivu. Elle relie plusieurs territoires de la province du Maï-Ndombe dont : le Kwamouth, Mushie, Kutu, Kiri, Inongo, Bolobo et Yumbi. D’où, nous devons centrer toute notre attention et soutenir PIREDD pour ce genre d’initiatives afin de promettre aux utilisateurs de les fréquenter sans difficulté », a déclaré Me Jack's Mbombaka Bokoso.

En mémoire, à Konkia, le patron intérimaire du gouvernement provincial a visité les plantations agro-forestières dans le territoire de Kutu sur l’axe Nioki-Isaka ainsi qu’une unité d’extraction d’huile de palme mise à la disposition des populations par le PIREDD/Maï-Ndombe sous le financement FONAREDD/CAFI avec l’appui de la Banque mondiale. Et, la forêt d’acacias plantée en 2019 offre déjà des bénéfices aux communautés. Quatre gibiers ont été déjà capturés dans cette forêt et les paysans font déjà l’apiculture », a confirmé le Président du CLD Konkia ,Mpia Nsele.

Il est à noter qu’à l’issue de sa visite, le numéro 1 intérimaire de l’exécutif provincial du Maï-Ndombe a sensibilisé les communautés sur la nécessité de préserver les investissements du PIREDD/Maï-Ndombe et surtout sur la participation des femmes dans ce projet ainsi que le lien entre PIREDD/Maï-Ndombe et le nouveau projet FEM mis en œuvre par FRMI/WWC.

Il est à noter que le nouveau financement du FEM permettra d’accroître les activités du PIREDD Maï-Ndombe en tenant compte des aspects de conservation de la nature. Ainsi, il est prévu avec le FEM la création des 4 forêts communautaires dont 2 pour les peuples autochtones. Il est également prévu la mise en œuvre de deux sous projet REED+ qui seront portées par les communautés locales elles-mêmes.

Skull Mabala depuis Inongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *