Mai-ndombe: l'assemblée pronvinciale rejette la réhabilitation du gouverneur Paul Mputu par le VPM Gilbert Kankonde

Léonard Makambo

Le Président de l'Assemblée provinciale de Maï-Ndombe, le député Léonard Makambo Ovil'Oswe. Ph Enet/Blaise MS.

Le gouverneur démissionnaire de la province du Maï-ndombe Paul Mputu Boleilanga a été réhabilité par le VPM de l'intérieur Gilbert Kankonde. Cette décision suscite plusieurs réactions dans la classe politique du Maï-Ndombe, c’est  notamment les députés provinciaux qui qualifient d'irrégulière, cette decisision du patron de la territoriale qui pourrait conduire le Maï-ndombe dans une  crise politique.

Cependant, ils recommandent au chef de l'Etat de s'impliquer davantage pour faire régner la paix dans cette partie du territoire national. Les élus provinciaux souhaitent voir organisé un nouveau scrutin du gouverneur et du Vice-gouverneur du Maï-Ndombe capable d'engager la province auprès des tierces selon un de leur porte-parole, le député provincial Roger Coco Pembe.

« Honneur de vous informer que, le président de la République n'ayant pas pris acte des démissions des gouverneurs de province lui adressées, par conséquent, le présent message met fin à l'expédition des affaires courantes sous la direction du vice-gouverneur. Demander aux gouverneurs de provinces respectives de reprendre sans délai leurs fonctions. Privilégier le fonctionnement démocratique des institutions politiques provinciales », peut-on lire dans ce message  officiel consulté par election-net.

Dans son télégramme diffusé en début de semaine, le Vice-Premier ministre de l'Intérieur, Gilbert Kankonde,  justifie cette décision par le fait que le président de la République, Félix Tshisekedi, n’a pas pris acte de sa  démission  tout comme celui du gouverneur du Kwango.

Patrick Félix ABELY et Skull Mabala