Maï-Ndombe : des dégâts lors d'une catastrophe naturelle à Mushie

Vue d'un bâtiment d'une institution universitaire de la place écroulé après la pluie

Plus d'une centaine des ménages emportés et quelques personnes blessées parmi lesquelles cinq enfants. Tél est le bilan provisoire de la catastrophe naturelle survenue la nuit du samedi 23 octobre 2021 dans la province du Maï-Ndombe en territoire de Mushie dans le chef-lieu du territoire qui porte le même nom.

Selon le député National de la circonscription électorale de Mushie qui confirme cette information, un vent violent accompagné d'une pluie diluvienne s'est soufflé le samedi,23 octobre vers 17 Heures, heures locales et qui n'a duré que pendant près d'une dizaine de minutes et a causé des dégâts énormes tout en emportant plus de cent (100 ) infrastructures dont les maisons d'habitations ainsi que les écoles.

« Face à cette détresse, je demande au gouvernement tant central que provincial d'apporter l'aide nécessaire pour secourir cette population tant meurtrie qui ne sait plus à quel saint se vouer. Cette dernière n'a plus un endroit pour vivre car il y a des dizaines et dizaines des familles qui restent sans abri. Il y a des écoles dont les toitures ont été arrachées », indique ce parlementaire.

( … ) Je ne veux pas faire une politique d'exclusion mais tout ce que je demande à nos autorités compétentes notamment le premier ministre et chef du gouvernement central, au gouverneur de la province du Maï-Ndombe, au Ministre des Affaires humanitaires et bien sûr au Premier ministre ministre de l'intérieur et aussi au président de la République d'avoir une pensée pieuse et surtout d'avoir un cœur d'un père de famille pour pouvoir aider la population de Mushie qui souffre actuellement", a déclaré le député National Didace Pembe, et de poursuivre :

" Nous avons eu quelques catastrophes chez nous dans le Maï-Ndombe, nous avons connu des accidents, mais ça s’est passé dans une indifférence totale. Nous ne voudrions pas que ces genres des choses s’installent chez nous dans nos mentalités. Je demande au président de la République, au chef du Gouvernement et aux Ministres de s’impliquer personnellement pour que la population de Mushie puisse être assistée dans ce moment tellement difficile ", et d'assurer :

" Que la population de Mushie se calme, car je viens de lancer ce SOS dès ce lundi, 25 octobre, je vais saisir officiellement les décideurs concernés à savoir : le ministre des Affaires sociales et humanitaires, celui de l'intérieur, mais aussi et surtout le speaker de la chambre basse du parlement pour qu'ils s'impliquent afin d'impulser la démarche que je viens d'amorcer pour aider cette population qui vit en ces jours dans une détresse totale. Je crois aux autorités de notre pays la République démocratique du Congo et je demande à la population de Mushie d'être soudée pour atteindre l'aide qui viendra de la part du gouvernement".

Il est à noter que ce macabre intervient après celui qui date du 03 Mars 2017.

Skull Mabala à Inongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *