Maï-Ndombe : De nouvelles prestations de serment dans le barreau près la Cour d’appel

Photo d'illustration.

C’est au cours de la cérémonie de prestation de serment organisée ce vendredi, 23 avril à Inongo dans la salle du cinquantenaire des sœurs d’imacu conception des toges noires que le bâtonnier près la cour d’appel du Maï-Ndombe a demandé aux siens de respecter et de faire respecter les lois qui régissent la profession d’avocat.

Le bâtonnier Lambert Jerrubbaal Mputu Mokazina a rappelé la noblesse qui doit caractériser la profession d’avocat.

“La grandeur d’un barreau ne dépend pas de nombre de ses avocats mais plutôt de la discipline qui y règne. Tous les impétrants sont appelés à respecter la discipline. La loi est le seul maître et la seule autorité car la profession d’avocat est celle qui est indépendante et libérale.
Dans l’avocature, il n’y a pas un barreau supérieur ou inférieur mais on est tous avocats et nous avons un seul objectif celui de défendre correctement ceux qui sont en conflit avec la loi. En tant qu’avocat, nous devons nous débarrasser du complexe car le port du signe des avocats est de la même manière. La loi nous demande de prester dans le ressort de la cour d’appel dont le barreau est attaché. Donc, que les avocats du barreau près la cour d’appel du Maï-Ndombe ne considèrent pas qu’ils sont venus pour avoir la qualité d’avocat. C’est de cette manière que nous allons relever le niveau de l’appareil judiciaire du ressort de la cour d’appel du Maï-Ndombe . Que nos débats soient purement scientifiques et objectifs devant les juridictions de la province du Maï-Ndombe afin de faire la fierté de notre appareil judiciaire. Ainsi, nous allons défier toutes les personnes déléquentes qui pensent qu’elles pourraient venir en province pour badiner, violer la loi, voler l’argent de l’État où faire de n’importe quoi. La justice est une et nul n’est au dessus de la loi. Quiconque violerait la loi, on mettrait la main sur lui et l’état de droit sera appliqué. Nous saluons le soutien du gouvernement provincial piloté par l’Ir Paul Mputu Boleilanga qui est d’ailleurs parmi nous. Cela démontre la collaboration des services de l’État congolais en province pour l’avancement du pays”, a-t-il indiqué.

Pour rappel, parmi les 86 avocats ayant prêté serment, 20 sont des défenseurs judiciaires qui sont admises au tableau de l’ordre du barreau près la cour d’appel du Maï-Ndombe et 66 candidats qui sont admises sur la liste de stage du barreau près la cour d’appel du Maï-Ndombe.

Il est à noter que cette audience solennelle s’est déroulée en présence des plusieurs personnalités, politiques, administratives, judiciaires, de l’administration publique, des services publics privés voir d’un bon nombre de la population.

Skull Mabala à Inongo