Maï-Ndombe : 80 millions des francs congolais pour la construction d'une aérogare moderne à Inongo

Maquette de la nouvelle aérogare de Inongo. Ph Enet Blaise Mabala.

C'est ce samedi, 10 juillet 2021 que le Gouverneur intérimaire de la province du Maï-Ndombe, Jack's Mbombaka Bokoso a procédé à la pose de la première pierre pour la construction d'un aérogare moderne à l'aérodrome d'Inongo.

Pour l'ingénieur constructeur de la société " Nouvelle Vision du Développement " en sigle NVD, cet ouvrage qui sera construit en matériaux durables, aura plusieurs appartements notamment : un bureau du commandant de la Régie des voies aériennes, un grand hall pour d'autres services de formalités, contrôle et sécurité, une salle d'embarquement pour les passagers, une salle pour les passagers qui arrivent, un salon VIP, un bar y compris un restaurant dedans, six ( 6 ) toilettes.

" Je demande à la population Maï-Ndombienne de venir nous évaluer après trois ( 3 ) moins pour l'état d'avancement des travaux. Auprès du gouvernement provincial du Maï-Ndombe, Nous avons déjà perçu plus de 65% des fonds pour l'exécution de ces travaux et ces fonds, nous servirons à achever les travaux jusqu'à la toiture. Ce bâtiment moderne sera simple mais répondant aux critères d'une aérogare. Il sera un bâtiment de 25 sur 15 m ou de 375 m² ", a indiqué l'Ir Charly Nkunku.

Pour sa part, le Commandant de la RVA/Inongo, a salué l'acte posé par le Gouverneur intérimaire du Maï-Ndombe.

"( … ) Nous espérons que ce geste ne sera pas le dernier à l'aérodrome d'Inongo. Notre piste se trouve aussi dans un état de délabrement très avancé. Nous espérons que les efforts du développement engagés par l'exécutif provincial du Maï-Ndombe ne s'arrêteront seulement sur la construction des bâtiments qui commence en ce jour. Dans les jours avenirs, nous pensons que le Gouvernement provincial du Maï-Ndombe penchera sur la réhabilitation de la piste, car elle présente un affaiblissement très avancé ", a lancé Monsengo au Patron intérimaire de l'exécutif provincial du Maï-Ndombe.

Dans son message devant l'assistance, le gouverneur intérimaire a fait savoir que le Gouvernement provincial du Maï-Ndombe qu'il dirige en ces jours, connais un grand retard, et que l'heure à sonner pour se rattraper.

" Au total, ces travaux sont évalués à 80 millions des Francs Congolais ou 40 mille dollars américains. Ces travaux devront se réaliser pendant trois mois afin que nous puissions inaugurer, car le maître d'ouvrage a déjà touché plus de 50% du montant convenu", dit Jack's Mbombaka Bokoso. Et ce, avant d'appeler la population de sa province à faire confiance à leur autorité.

Pour rappel, le gouverneur intérimaire a promis de lancer dès la semaine prochaine, plusieurs chantiers pour doter le Maï-Ndombe des belles infrastructures afin de permettre aux services publics de travailler dans des conditions requises.

Skull Mabala à Inongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *