Lubumbashi : Qui sont les personnes armées arrêtées à l’hôtel Karavia ce matin?

Grand Karavia Hotel.

Plus de peur que de mal ce jeudi dans la ville de Lubumbashi et plus précisément au Pullman Grand Karavia Hôtel. A l’arrivée du Vice premier ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières Gilbert Kankonde, trois personnes armées mais en tenue civile sont vite interceptées par des éléments de la police nationale congolaise.

La stupéfaction s’accapare des gens, la peur s’installe. Très vite, des bruits d’une tentative d’assassinat du patron de la territoriale se répandent telle une traînée de poudre. Les hommes sont maîtrisés et acheminés à la 22 e région militaire pour audition.

A Karavia, la tension monte d’un cran. Des militants de l’Udps révoltés par la scène se défoulent sur Jacques Kyabula, gouverneur du Haut-Katanga sur qui ils vont très vite huer pour manifester la désapprobation. Et en une poignée des minutes, le calme est revenu et le malentendu dissipé.

Mais selon des sources proches de la 22 e région militaire affirment que les personnes armées sont en réalité des agents des services spéciaux communément appelées “non apparent”. 

“ ce sont des éléments de la 22 e région militaire de la suite du commandant second chargé de l’administration et logistique. Ses gardes sont un détachement rapproché du VPM sous sa demande. Donc ils étaient en pleine mission de sécurisation du Vice premier ministre de l’intérieur “ a confié cette source à Élection-net.com

Gilbert Kankonde Vice premier ministre et ministre de l’intérieur est arrivé dans la ville de Lubumbashi ce jeudi pour participer aux pourparlers entre des experts congolais et zambiens démarrés mardi à Lubumbashi, dans le sud-est de la République Démocratique du Congo autour d’un conflit frontalier qui oppose les deux États depuis mars.

Chris Lumbu