Lubumbashi : plus de 40 jeunes appréhendés par la police

Palais de justice de Lubumbashi . Photo ENET/ Chris L

Les forces de l'ordre ont mis la main sur 49 jeunes hommes présentés comme "auteurs présumés" des scènes de pillages et de vandalisme perpétrés le samedi 04 septembre 2021 dans la ville de Lubumbashi.

Ce jour-là, plusieurs commerces, ( boutique d'habillement) étaient vandalisés et pillés dans certaines parties de la ville en marge des activités des Jeunes de l'Union Nationale des Fédéralistes du Congo ( UNAFEC) en mémoire d'Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza.

Selon Séraphin Ndala, chargé de communication de l'UNAFEC/ Haut-Katanga, ce parti n'a rien avoir avec les pillages observés le week-end. C'est l'œuvre des "infiltrés".

" Comme partout en Afrique, les jeunes de l'Unafec se rendaient à la résidence de l'honorable Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza pour présenter les condoléances à sa famille biologique. Notre masse était bien encadrée en suivant un itinéraire bien tracé depuis le directoire Musans à la Kenya jusqu'à Kipopo où ils ont présenté officiellement les condoléances à la famille de Baba. Mais il y eu des infiltrés , des badauds , des vagabonds qu'on appelle communément Shegué qui ont posé ces actes de pillage. L'Unafec rassure qu'elle n'a rien avoir avec ces actes car l'Unafec est un parti très discipliné et très proche du peuple", a dit Séraphin Ndala, chargé de communication à l'Unafec dans une interview accordée à election-net.com.

Les 49 jeunes arrêtés ont été placés en détention provisoire à la prison centrale de la Kassapa en attendant le procès qui doit s'ouvrir incessamment.

Chris Lumbu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *