Lubumbashi : Moïse Katumbi et Jean-Claude Muyambo attaqués

Jacques Kyabula Katwe président du FC Saint Eloi Lupopo était en meeting ce mercredi 27 octobre 2021 au stade de la Victoire (stade du FC Lupopo) pour présenter officiellement aux supporters les joueurs ainsi que le staff technique du team jaune et bleu.

Devant une foule des fanatiques mobilisés par les médias et réseaux sociaux, Jacques Kyabula a à peine parlé du sport. Le gros du temps a été plus consacré à la politique notamment à la situation de l'Union sacrée dans la province du Haut-Katanga.

"Chacun a son tour dans la vie. Aujourd'hui le Dieu d'Israël où séjourne le chef de l'État est juste. Les autres ont eu leur tour cette fois, c'est le nôtre", a lancé Jacques Kyabula à la foule.

Le gouverneur du Haut-Katanga n'a pas hésité pour s'attaquer à certains acteurs politiques. Il a nommément parlé des "deux métis" qui veulent troubler l'Union sacrée.

" Ne suivez pas le discours des chauves-souris. Baba Kyungu est mort et nous a laissé son testament qui est Félix Antoine Tshisekedi. En 2023, c'est Félix Tshisekedi ou rien dans notre province du Katanga", a martelé le gouverneur en se présentant comme un Congolais de père et de mère.

" C'est votre humble serviteur de père et mère Jacques Kyabula".

Allusion serait faite d'abord à Moïse Katumbi Chapwe qui est devenu un élément gênant à l'USN avec le bain de foule couplé du discours politique. Deuxième adversaire, Jean-Claude Muyambo Kyassa qui a multiplié des attaques contre le gouverneur du Haut-Katanga.

Profitant de cette foule, Jacques Kyabula a invité tous les fanatiques du FC Saint Eloi Lupopo, l'autre grande équipe de football et rival éternel du TP Mazembe que dirige Moïse Katumbi Chapwe, à adhérer à l'Union sacrée pour accorder à Félix Tshisekedi un deuxième mandat en 2023 pour que rayonne Lupopo.

"Cap vers 2023 les enfants du Katanga. Il n'y a pas de meilleur et de bon dans ce pays comme le président Félix Antoine Tshisekedi. Ne suivez pas le discours des chauves-souris", a dit Jacques Kyabula.

Vraisemblablement, le sport n'aura été que l'appât pour attirer les fans. Et le gouverneur du Haut-Katanga a voulu préciser sa position sur les questions de l'heure.

Chris Lumbu

4 thoughts on “Lubumbashi : Moïse Katumbi et Jean-Claude Muyambo attaqués

  1. Kyabula joue un jeu très dangereux, après avoir trahi le clan Kabila pprd qu'il a porté à la tête de la province, c'est le tour de semer la confusion entre Katangais, moi même fanatique du saint Éloi Lupopo je condamne cette sortie ratée.

  2. Une bassesse de sa part. C'est toujours de la médiocrité. Le sport est apolitique. Il est gouverneur. Et donc par le sport il devrait chercher à rassembler tous ses dirigés qui sont les katangais que de préparer la violence entre Mazembe et Lupopo. Et puis ce président touriste et voyageur aux pas perdus!!! Mérite t il vraiment tous ces éloges???

  3. Kyabula kyabula kyabula. Juste parce que tu manges avec ton Tshisekedi que le qualifie de meilleur homme de la RDC ? Continue à aveugler ces voyous qui t'écouter , tu auras un compte à rendre . Le jour c'est un.🙏

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *