Lubumbashi: les hommes en armes interpelés à Karavia sont des éléments FARDC, (société civile)

Un présumé militaire FARDC interpellé à l'hôtel Karavia de Lubumbashi lors d'une réunion présidée par Gilbert Kankonde Malamba, Vice premier ministre congolais/ photo tiers

Après la circulation "des fausses informations" sur les réseaux sociaux pointant le gouverneur de la province du Haut Katanga, Jacques Kyabula et le Général John Numbi d'avoir commandité l'assassinat du Vice Premier ministre et Ministre de l'intérieur en mission de service officielle à Lubumbashi, le cadre de concertation de la société civile du Haut Katanga sort de son silence.

Dans une mise au point ce vendredi 14 août, la société civile du Haut Katanga dit avoir vécu en date du 13 août, l'arrestation de trois militaires armés en tenu civile au niveau de Karavia Pullman Hôtel et précise à l'opinion nationale qu'internationale que ces trois militaires non-apparents incriminés sont de la 22ème région militaire commis à la sécurisation du Vice Premier Ministre et Ministre de l'intérieur.

A lire aussi Lubumbashi : Qui sont les personnes armées arrêtées à l’hôtel Karavia ce matin?

Sur ce, la société civile du Haut Katanga met en garde tous ceux qui veulent passer le Haut Katanga comme province hostile au régime de Félix Antoine Tshisekedi, Président de la République.

"Demandons à toute la population de privilégier la cohésion et la paix, surtout ne pas suivre les propos des réseaux sociaux" a écrit ce mouvement citoyen dans sa mise au point parcourue par election-net.com.

Par ailleurs, il demande aux services de sécurité de bien coordonner les opérations sur terrain.

Jean Paul Tshimanga