Lubumbashi : Le stade Kibassa Maliba menacé de fermeture

Stade Kibassa. Ph. Tiers

Ecouter cette information

Le stade omnisports Kibasa Maliba de la Kenya court le risque d’écoper d’une suspension de toutes les rencontres sportives de la Ligue nationale de football (Linafoot). L’avertissement a été donné par des délégués de la FECOFA qui ont effectué une mission d’inspection dans ce stade de la ville de Lubumbashi ce mardi 13 octobre.

Emmanuel Kande et Innoncent, tous inspecteurs CAF en charge des infrastructures pour la RDC, ont été dépêchés par l’instance africaine du ballon rond pour évaluer la viabilité et l’hospitalité du stade. Et le constat fait est macabre.

« Je ne vais pas y aller par le dos de cuillère, je dois vous dire qu’après le Check, l’inspection du stade Kibassa Maliba ça laisse vraiment à désirer. C’est un stade qui ne répond plus aux normes pour recevoir des compétitions nationales la ligue nationale si pas la coupe du Congo. Et le gazon n’est pas en bon état. Il est détruit il est abîmé. Ce gazon présente même des risques des blessures pour les joueurs. Nous recevons beaucoup des plaintes au niveau des joueurs. Ce gazon doit être enlevé, il doit être changé parce qu’il ne garantit plus la sécurité des joueurs » a dit Emmanuel Kande.

Et d’ajouter « sur le plan hospitalité, la confédération africaine de football a déjà réglementé. Il n’est plus question que le pourtour soit en béton. Il faut placer des sièges partout au stade ».

Ce tableau sombre ne présage rien de bon bien au contraire, les risques sont très élevés et imminents pour le stade omnisports Kibasa Maliba de la Kenya.

« Nous en appelons aux autorités de la province de faire diligence ou sinon nous ferons rapport à la Fecofa. Et la Fecofa sera dans l’obligation d’interdir que ce stade reçoive des matchs de la Linafoot. C’est la sanction qui pèse en ce jour sur le stade. » a insisté l’émissaire de la Fecofa.

Cette délégation de la Fecofa effectue une ronde de tous les stades de la République démocratique du Congo pour faire le checking de tous les terrains qui doivent recevoir les rencontres de la Linafoot.

Chris Lumbu