Lubumbashi : Le maire interdit le marché pirate et les taxi-motos au centre-ville

Ghislain Lubaba Buluma , maire de la ville de Lubumbashi. ©Chris L/election-net

Aucun marchand ambulant ne sera toléré au centre-ville de Lubumbashi à partir du lundi 22 juin 2020. L’annonce a été faite par Ghislain Lubaba Buluma maire de la ville de Lubumbashi ce samedi à l’occasion du lancement d’une spéciale opération d’assainissement du centre-ville.

En effet, la brigade urbaine d’assainissement capitalise les deux jours du Confinement pour nettoyer le centre commercial de Lubumbashi. Une opération qui a consisté au balayage et évacuation des immondices suivie de la pulvérisation.

Ainsi le maire entend garder le centre-ville aussi propre qu’aujoud’hui. Pour ce faire, le marché dit pirate n’a plus droit de cité afin de garder la ville loin des ordures souligne le maire

« pour lutter contre la Covid, il nous faut une discipline personnelle pour respecter les mesures barrières. Nous avons donc profité du confinement pour nettoyer la ville. Regardez comme c’est propre. Voilà pourquoi j’interdis le marché pirate à partir de lundi » a dit Ghislain Lubaba Buluma

Il invite tous les vendeurs ambulants dit pirates de rejoindre les marchés officiels surtout pendant cette période où la ville est prise en sandwich entre le choléra et le Coronavirus. Deux maladies terribles.

Lire aussi: Covid-19: Lubumbashi, la ville à deux visages au premier jour du confinement!

Dans la même optique, les taxi-motos ne devront plus prester au centre-ville. Les « manseba » ( nom donné aux motocyclistes) doivent s’arrêter dans d’autres communes en dehors du centre-ville a insisté le maire.

En fin, Ghislain Lubaba Buluma met en demeure les administrateurs des marchés pour faire respecter les mesures barrières et surtout la distanciation sociale. Les lieux de négoces en courent le risque de fermeture.

Chris Lumbu