Lubumbashi : le cambriolage nocturne s'accentue avec le couvre-feu

Une fenêtre cassée lors d'un cambriolage/ ph des tiers

Le quartier Kabecha, dans la commune de Kampemba, a été le théâtre de l'opération de cambriolages la nuit du lundi au mardi 21 décembre 2020.

Pas de perte en vies humaines, mais plusieurs biens de valeurs ont été emportés par les assaillants qui ont commencé par casser des vitres dans toutes les maisons visitées.

La veille, c'est la commune de la Kenya qui a été victime d'une série de cambriolages dans une dizaine des maisons. Le mode opératoire est le même. Les assaillants cassent les vitres et défoncent les portes avant de réclamer de l'argent.

Cette inquiétude est partagée par les habitants du quartier Kalebuka où toute une avenue avait été attaquée au deuxième jour du couvre-feu.

C'est également la crainte de plusieurs lushois qui se sentent indignés par l'activisme des bandits pendant cette période de couvre-feu de 21heures à 5 heures alors que seules les forces de l'ordre et de sécurité sont censées circuler.

La Rédaction