Lubumbashi : la population prépare les fêtes la peur au ventre suite à l'insécurité

Les présumés bandits présentés aux autorités de la ville de Lubumbashi. Ph de tiers.

Pas une nuit ne passe sans qu'un quartier ne reçoive la visite des bandits dans la ville de Lubumbashi, province du Haut-Katanga.

Le chef-lieu de la province est plongée dans la criminalité urbaine. Les vols à mains armées ont repris le droit de cité dans plusieurs quartiers où les malfrats opèrent allègrement sans aucune inquiétude depuis un temps.

Les lushois croyaient cet épisode définitivement tourné. Ces nuits cauchemardesques où on dormait les oreilles tournées à l'extérieur suite l'insécurité.

La partie Est de la ville est la plus ciblée. La nuit du mercredi 29 au jeudi 30 décembre, des bandits à mains armées ont attaqué plusieurs maisons au quartier Kawama dans la commune de la Ruashi. Le bilan provisoire évoque plusieurs maisons visitées et cambriolées.

La veille, c'est au quartier dit la vallée que les assaillants ont braqué plusieurs maisons dans ce quartier. Dans leurs entreprises macabres, les voleurs ont sérieusement molesté le propriétaire de la maison, témoigne une victime.

" Nous avons marre de l'insécurité. Le 23 , ils ont opéré chez mon voisin de derrière, ils ont tenté chez nous. Cette nuit, ils sont entrés dans la parcelle voisine. Nous ne savons plus dormir. Faudra-t-il que nous abandonnons nos maisons ?" s'alarme-t-elle.

La partie ouest de la ville n'est pas épargnée. La semaine dernière, cinq personnes ont été tuées dans la commune de Lubumbashi. Plusieurs autres maisons ont été ravagées au quartier Tshansansa.

Du côté des forces de l'ordre, un silence plat règne. La population , au - delà de la crise financière s'inquiète pour la situation sécuritaire à l'aube des festivités du nouvel an.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *