Lubumbashi :forte présence policière, Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza alerte sur une tentative de déclaration de l'indépendance du Katanga ce vendredi

Lubumbashi ville. Ph. ENET

La ville de Lubumbashi s'est réveillée sous fortes présence policières sur plusieurs axes qui donnent accès à la ville. Les agents de sécurité sont déployés pour empêcher la tenue de deux marches parallèles souhaitées d'une part par des jeunes " katangais " et de l'autre par une ailes de l'Udps.

Mais d'autres sources alertent sur une possible incursion des sécessionnistes ce 15 janvier 2021. Une menace prise au sérieux par des leaders dont Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza, Président national de l'Union des Nationalistes Fédéralistes du Congo ( UNAFEC ), qui a parlé d'un plan monté pour déclarer l'indépendance du Katanga ce 15 janvier 2021.

" Aujourd'hui, je dénonce les manœuvres tendant à faire tuer gratuitement nos enfants, nos mamans. Il s'est installé ici comme à Makobola tout simplement pour satisfaire leur soif de pouvoir. La ville de Lubumbashi est encerclée par des jeunes drogués qui cherchent à proclamer l'indépendance du Katanga ce 15 janvier 2021 " a dit, Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza dans une conférence de presse.

Le président national de l'Unafec a révélé l'existence d'un plan bien concocté pour déclaré l'indépendance du Katanga à partir de plusieurs endroits.

" Nous, à l'époque avec nos collègues, nous avions lutté pour l'autonomie du Katanga, pour fédéralisme au pays. Nous avons été stoppé net par ceux qui se réclament Katangais aujourd'hui, après l'avoir appauvri . Aujourd'hui, ils disent qu'à Kasumbalesa, il y a une base, sur la route Kasenga il y a une base,ils nous disent que du côté de Kolwezi il y a une base pour proclamer l'indépendance du Katanga demain. Folie !" s'est exclamé Antoine Kyungu

Certain de ses propos, le président national de l'Unafec a appelé les jeunes de son parti politique de contrecarrer tout mouvement afin de mettre en échec ces velléités sécessionnistes.

Chris Lumbu