Lubumbashi/CÉNI : ce que Moïse Katumbi a dit à la foule lors du meeting de ce jeudi

Moïse Katumbi en plein meeting/ photos des tiers

La surprise était totale ou presque ce jeudi 21 octobre 2021 dans la commune de la Kenya dans la ville de Lubumbashi avec le passage de Moïse Katumbi Chapwe.

Surpris par ce passage, des foules l'ont suivi en paralysant au passage toutes les activités du deuxième centre commercial de la capitale cuprifere. Accompagné des principaux cadres de son parti politique Ensemble pour la République, l'ancien gouverneur a lancé un message à la foule pour le moins ambiguë.

Moïse Katumbi Chapwe a d'abord appelé la foule à garder une minute de silence en mémoire des patriarches"du Katanga" Charles Mwando Nsimba et Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza qui ont rejoint l'au-delà

" Prions silence pour notre aîné Charles Mwando Et notre aîné Baba Kyungu. C'est eux nos aînés qui nous ont précédés", a lancé Moïse Katumbi avant d'évoquer les questions d'actualité.

" On a dit que les enfants de la Kenya, les enfants du Katanga sont devenus peureux, est-ce vrai", lance-t-il à la foule qui lui répond par la négation.

"Avez-vous peur? Maintenant vous avez peur ? Jamais nous ne craignons personne. Seulement nous avons du respect", a poursuivi Moïse Katumbi avant d'évoquer la question de l'enterinement des membres de la CENI.

"Vous avez appris ce qui s'est passé avec la CENI. Ouvrez grand les oreilles et les yeux. Nous ne cherchons pas les troubles au pays. Mais ceux qui nous cherchent nous trouveront sur leur chemin" a insisté Katumbi Chapwe.

Cette descente dite surprise par sa cellule de communication est intervenue au lendemain de la lettre qu'il a adressée au président de la République en lui demandant de ne pas investir les membres de l'équipe de la commission électorale nationale indépendante entérinés par l'assemblée nationale le samedi dernier.

Chris Lumbu

3 thoughts on “Lubumbashi/CÉNI : ce que Moïse Katumbi a dit à la foule lors du meeting de ce jeudi

  1. Ce que je peux dire à président Moïse katumbi est que la simple chemin pour faire récupérer la magistrature en 2023 est très simple qu'ils se réconcilie avec son frère Joseph Kabila le sénateur à vie et oublié tout ce qui s'était passé j'espère ils reprendront la magistrature facilement et même ils destitueront ni le parlement ni Assemblée ni le sénat et le troisième gouvernement avant les élections ça sera ce lui de jkk et de katumbi

  2. Le terrain est vide
    Le pouvoir est dans la rue
    Échec dans tout et partout
    Moïse courage
    Bientôt à toi la magistrature suprême
    Le peuple est derrière toi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *