Lualaba: une structure de jeunes menace de réagir à tout acte tendant à déstabiliser les institutions provinciales

Monument au rond-point Mwangeji à Kolwezi (Enet/ Stanislas L)

Dans sa déclaration remise ce 29 décembre devant le Vice-président de l'assemblée provinciale accompagnée de quelques élus provinciaux, l'Union des jeunes Katangais (UJK) condamne avec la dernière énergie toute pratique qui risquerait de compromettre au bon fonctionnement de certains partis politiques et qui ne veulent pas respecter les institutions étatiques.

Cette déclaration fait suite au constat d'actes inciviques et antipatriotiques des militants d'un parti politique qui mettent en mal les normes démocratiques.

L'UJK/Lualaba lance ainsi un avertissement à tous ceux qui vont tomber dans le non-respect institutionnel qu'ils la retrouveront sur leur route pour un bras de fer.
« Nous rassurons à tous les notables Katangais du Lualaba, entre autres les députés, les gouverneurs et toutes les autorités Katangaises du Lualaba que l'UJK ne peut baisser les bras et sera toujours au service de la défense des intérêts des Katangais », a indiqué le Président urbain Narcisse Naweji Lushiku.

Une occasion pour cette structure de la société civile d'inviter tous les Katangais à ne pas céder à la division suite aux conflits qui opposent certains notables.

Tout en recevant la déclaration, le Vice-président l'honorable Pierrot Mwanza Mwimbi a invité la jeunesse katangaise à privilégier la paix sur toute l'étendue de la province du Lualaba avant de leur présenter ses voeux les meilleurs pour l'année qui pointe à l'horizon.

Stanislas LUMWANGA depuis Kolwezi