Lualaba: un militaire ouvre le feu sur un policier dans une carrière minière

Photo d'illustration du carré minier KILO GOLDMINES LTD (KLG) à Adombi . Ph. Tiers

Un militaire congolais a ouvert le feu sur un policier à la carrière minière de Kisankala, situé à environ à environ 60 Kilomètres de la ville de Kolwezi sur la RN1, dans la province du Lualaba.

Selon des témoignages recueillis surplace, la discorde entre ces deux hommes en uniforme serait parti du refus pour le policier de faire pénétrer des militaires sur le site minier qui appartient à l'entreprise minière COMIDE.

L'agent de l'ordre a été grièvement blessé, et évacué dans une structure hospitalière de la province.

Cet incident intervient quelques jours après des heurts entre le service de sécurité de la concession privée de COMIDE, et les creuseurs.

Ces échauffourées se sont soldées par la mort de 4 personnes dont deux motocyclistes et deux creuseurs qui sont tombés sous les coups des balles.

Interrogé par Election-net.com, le ministre de l'intérieur Déodat Kapenda wa Kapenda promet des enquêtes.

" Nous avons fait notre part, mais après il y aura des poursuites et les responsables de ces tueries répondront de leurs actes" a dit le ministre de l'intérieur de la province du Lualaba.

Le gouvernement provincial a d'ailleurs lancé une invitation au responsable de la sécurité du site de Kinsakala . Mr Odette, un sujet juif, n'a pas répondu à l'invitation du Ministre Deoda Kapend qui promet de travailler pour restaurer l'autorité de l'État dans la province du Lualaba où de plus en plus des expatriés semblent imposer leur lois.

La Rédaction