Lualaba : Un membre du bureau de l'Assemblée provinciale déchu

Le Rapporteur de l'Assemblée provinciale du Lualaba a été déchu ce mardi 04 mai 2021 au cours d'une plénière pour examiner la pétition demandant sa déchéance. L'absence de l'honorable Donat TSHIMBOJ n'a pas empêché sa destitution.

Introduite le 23 avril dernier par l'honorable Jean-Marie KASEYA et notifiée à l'intéressé le 30 avril par le Président de l'Assemblée provinciale, l'examen de la pétition visant la déchéance du Rapporteur était au coeur de la plénière de ce jour à l'hémicycle provincial du Lualaba.

Selon le pétitionnaire, l'honorable KASEYA, 9 chefs d'accusations ont motivé cette démarche. C'est notamment la tentative de dédoublement de l'Union Sacrée de la Nation (USN) à l'Assemblée provinciale et des conditionnalités présumées pour y adhérer ; le ternissement de l'image de marque de l'Institution et l'extorsion d'une partie de salaires et autres avantages du personnel de son cabinet politique pour ne citer que cela.

En lieu et place de venir présenter les moyens de sa défense, le Rapporteur a préféré boycotter volontairement la plénière.
Contacté par le Rapporteur Adjoint, Donat TSHIMBOJ a répondu qu'il ne viendra pas aux raisons que le bureau est réputé démissionnaire, car tous les 4 membres sont visés par une pétition et par conséquent n'a plus le mandat de convoquer une séance plénière.

Après avoir déclaré la pétition recevable, les députés sont passés au vote par bulletin qui a été sanctionné par 13 votes favorables à la déchéance du Rapporteur contre 5 voix.
La plénière a pris acte de la déchéance du Rapporteur.

Il sied de rappeler que le député Donat TSHIMBOJ avait échappé à une première déchéance en novembre 2020 après avoir demandé pardon à ses collègues.

Stanislas LUMWANGA, depuis Kolwezi