Lualaba : certains membres du bureau de l’Assemblée provinciale visés par des pétitions

Le bureau de l'assemblée provinciale du Lualaba (Ph. Archive Enet/Stanislas LUMWANGA)


Quatre membres du bureau de l’Assemblée provinciale du Lualaba sont visés chacun par une pétition. Excepté le rapporteur, le président, le vice-président, le rapporteur adjoint et le questeur, sont dans le viseur de trois pétitionnaires. Ils leur reprochent d’entretenir des conflits.


Signées le 3 mai 2021, l’esprit de pétitions visant les membres incriminés du bureau, déplore notamment, l’incapacité du président du bureau de l’Assemblée provinciale de sauver la province du Lualaba qui s’enfonce jour après jour, dans un chaos préjudiciable.
Quant au vice-président du bureau, il est accusé de ne fournir aucun effort pour épargner à la province ledit chaos.


A charge du rapporteur adjoint et du questeur, il y a le mauvais rôle qu’ils jouent dans l’aggravation de la crise que traverse le Lualaba depuis plus de quatre mois.


De l’avis d’un analyste politique, du fait que le président est dans l’impossibilité d’engager l’Assemblée provinciale, de convoquer une plénière, encore moins, de la présider, « Le bureau doit cesser de fonctionner pour permettre au directeur de l’Administration d’identifier au cours de la prochaine plénière le bureau d’âge, afin d’examiner ces pétitions ».

STANISLAS LUMWANGA, depuis Kolwezi