Lualaba : Interpellation du ministre des infrastructures par l’Assemblée provinciale

Donat Tshimboj, Rapporteur de l'Assemblée Provinciale du Lualaba/ photo Enet Stanislas Lumwanga

Entendre le Ministre provincial en charge des Infrastructures et Travaux publics est la démarche entreprise ce vendredi 23 avril 2021 par le Rapporteur de l’Assemblée provinciale, l’honorable Donat TSHIMBOJ KALENG BIN MALAS.

Cet élu de Sandoa se dit être triste car les députés ne peuvent pas se rendre dans les chefs-lieux des territoires pour cause d’impraticabilité des routes intérieures dans tous les 5 territoires.

« Nous avons eu beaucoup de promesses et fondé l’espoir sur le dynamisme et la capacité de notre Gouvernement à travailler pour soulager la misère de nos populations.»

Ecœuré également que le Gouvernement échappe au contrôle de l’organe délibérant parce qu’il réalise des choses non adoptées par l’Assemblée, tire-t-il la sonnette d’alarme.

Donat TSHIMBOJ assimile cette impraticabilité des routes à une manière de compromettre le prochain mandat des députés provinciaux de l’intérieur car pour leurs bases ils seront partis pour toujours, un reproche très facile.

A Sandoa, le trafic sur la rivière Luizi n’est plus effectif. La digue de la Lulua réhabilitée l’année passée vient une fois de plus de céder.

Kapanga, Lubudi et les autres territoires vivent les mêmes tristes réalités pendant qu’à Kolwezi, l’on entend parler des chantiers à gauche et à droite. Il y a même des entrepreneurs en double. Cas de l’avenue UNGU-NGANDU prolongée et l’élargissement de la RN 39 partant du Rond-point (ndlr : vers Likasi).

La demande du Rapporteur a trouvé grâce. Norbert Mbangu Mwangal est ainsi attendu à l’hémicycle provincial dans les prochains jours.

Stanislas LUMWANGA, depuis Kolwezi