Lualaba/Absentéisme : un député provincial visé par une motion incidentielle

Vue du bureau de l'assemblée provinciale du Lualaba (Ph. Archive Enet/Stanislas L)

Absent à la quasi-totalité des plénières, le député provincial Patrick Tshizainga est désormais visé par une motion de déchéance initiée par le député Gaston Mushid ce mercredi 21 avril.

Gaston Mushid estime que les absences répétées et non justifiées à plus d’un quart d’une session de son collègue  freine le bon fonctionnement du travail des députés provinciaux élus de la circonscription de Kolwezi-Ville.

En effet, 6 au début de la législature, avec la mort de l’honorable Michel Ilunga Kouvas, les élus de Kolwezi ne sont plus que 4 à travailler en l’absence de l’honorable Patrick Tshizainga Muyengu.

Visage presque pas connu à l’hémicycle,
suppléant de Jean-Marie Tshizainga Sanama, son père, nommé ministre provincial des Mines, Patrick Tshizainga a brillé par un absentéisme aux différentes séances plénières depuis la validation de son mandat. Malgré cela, le député a continué de percevoir ses émoluments comme si de rien n’était.

Pour l’Honorable Gaston Mushid, auteur de la motion incidentielle, il trouve inadmissible qu’un député soit payé par le trésor public alors qu’il ne preste pas. Il a invité ses pairs d’être légaliste en faisant respecter les prescrits du règlement intérieur du temple de la démocratie, ainsi justice sera faite.

La motion a été soutenue par plusieurs observateurs qui voudraient voir cette action se poursuivre jusqu’au bout par son invalidation afin de laisser place à la validation du mandat du deuxième suppléant.

Il sied de rappeler que le député Tshizainga Patrick est cadre influent dans une entreprise minière de la place dans laquelle il serait l’un des employés nationaux le mieux rémunéré raison pour laquelle il n’a pas le coeur à son mandat de député.

Tous les efforts pour atteindre le député visé par la motion sont restés vains.

Stanislas LUMWANGA, depuis Kolwezi