Lomami : l’UNPC s’engage à la chasse des moutons noirs dans la profession

UNPC logo


L’Union nationale de la presse du Congo (Unpc) section de Lomami a à l’occasion, de la journée internationale de la liberté de presse célébrée le lundi 3 mai 2021, appelé ses membres à l’achat de la carte de presse professionnelle et à se conformer à loi n°96/002 du 22 juin 1996 qui réglemente les médias en RD Congo.

Elle a par la même occasion, dénoncé les moutons noirs infiltrés dans la presse de Lomami.


Dans un état de lieu dressé ce jour, l’Unpc section de Lomami note un taux faible (soit 5%) de journalistes détenant une carte de presse professionnelle de l’Unpc en cours de validité. Cette structure trace par ailleurs un tableau très sombre consécutif aux cas de menaces physiques, d’obstruction, d’arrestations et d’interpellations des journalistes à travers la province de Lomami.


En outre, l’Unpc/Lomami invite les responsables des médias installés à travers la province à la signature de contrats de travail des journalistes et à l’amélioration de leurs conditions sociales. Elle lance en outre un appel pressant aux autorités tant provinciales, urbaines que territoriales d’accompagner les médias locaux en octroyant des moyens nécessaires en vue d’une augmentation accrue de la production d’informations vérifiées pour le besoin et l’intérêt public.


Rappelons que cette journée est célébrée cette année sous le thème international : «L’information comme bien public».


JEAN-PAUL TSHIMANGA, depuis Mwene-Ditu