Lomami : les députés provinciaux appelés au "choix judicieux" du nouveau gouverneur

Les députés provincaiux de Lomami dans une séance plénière. Ph Johnny Kasongo.

La Province de Lomami est parmi les 14 provinces dont leurs gouverneurs ont été destitués par les assemblées provinciales pour des différentes causes selon les élus provinciaux.

Sur ce, le vice-premier ministre de l'Intérieur qui avait confirmé ces destitutions, avait annoncé l’organisation des nouveaux gouverneurs et vice-gouverneur dans ces provinces dirigées aujourd’hui par les intérimaires.

Lors de l’ouverture de la session de septembre, le président de l’assemblé provincial a appelé ses collègues députés dans l’unité et dans un ordre convergeant en vue d’opérer un choix judicieux à la tête de la province de Lomami.

«(…) il n’est secret pour personne que notre province est parmi celles ciblées pour l’organisation des élections des gouverneurs et vice-gouverneurs qui interviendront sûrement dans les jours à venir ; je vous exhorte encore une fois que cela ne puisse nous diviser, mais plutôt, nous devons aller dans un ordre convergeant en vue d’opérer un choix judicieux, respectable et objectif pour l’intérêt suprême de la Lomami », a appelé Berthos Kabey Diyal.

Accusé de leadership défaillant, de mégestion et d'amateurisme dans la conduite des affaires de la province, Sylvain Lubamba Mayombo, ex-gouverneur de la Lomami avait été destitué par 21 des 26 députés provinciaux de l'Assemblée provinciale qui avaient voté au mois de mai dernier pour sa destitution malgré son absence dans la salle de plénière lors de l’examen de la motion de défiance initiée contre lui.

Jean-Paul Tshimanga depuis Mwene-Ditu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *