Lomami : le secteur éducationnel devient autonome

Des élèves finalistes de cycle d’enseignement secondaire lors du début de la session ordinaire de l’examen d’Etat 2015 à Kinshasa, le 22/06/2015. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le Service National d'Identification des Élèves (SERNI), devient autonome dans le secteur éducationnel de la province de Lomami.

Ceci ressort d'un arrêté ministériel signé par le Ministre National de l'EPST , Willy Bakonga ainsi que le Ministre Provincial de l'EPST, Jean Mbanga Ngoyi, lors d'une réunion regroupant tous les gestionnaires des réseaux confondus et le comité provincial de l'EPST/Lomami, tenue mercredi 8 juillet 2020 à Kabinda, Chef-lieu de la Province.

"Le SERNI est devenu maintenant une réalité, parce que ça fait beaucoup de temps qu'on devrait le fusionner avec la sous-division. Alors aujourd'hui, il est devenu autonome. Nous avons à notre procession l'arrêté et la notification signé par Monsieur le Ministre d'Etat, Willy Bakonga, Ministre d'enseignement, primaire, secondaire et technique ainsi que la notification signée par le secrétaire général, Jean-Marie Mangobo(…)", a révélé le Ministre Provincial de l'EPST.

Revenant sur le mobile de l'auto-évaluation dans la province éducationnelle de Lomami, en perceptive de l'audit annoncé au SECOPE sur financement de la banque mondiale, le patron provincial de l'éducation précise avoir invité le comité provincial du SECOPE ainsi que les gestionnaires pour discuter sur comment arriver à produire un fichier fiable dans la Lomami.

"Dans les tous prochains jours, la banque mondiale qui a financé la République Démocratique du Congo une somme de huit cent millions de dollars, alors on a ciblé les provinces, comme la province de Lomami est dedans. Nous nous sommes dits, on doit d'abord l'auto-évaluée avec le comité provincial du SECOPE ainsi que les gestionnaires. C'est ainsi que je les ai invité tous pour que nous puissions discuter et chercher comment arriver à produire un fichier fiable dans notre province éducationelle de Lomami. Parce que le souci de son Excellence Monsieur le Président de la République est de voir l'enseignement de base se matérialiser sur toute l'étendue du territoire national", a martelé Jean Mbanga Ngoyi.

Jean Paul Tshimanga