Lomami: le Gouverneur intérimaire sur une chaise éjectable

Bâtiment de l'Assemblée provinciale de Lomami. Ph. Tiers

Le Gouverneur intérimaire de la province de Lomami, Édouard Mulumba Mudiandambu vient d'être visé par une motion introduite le mardi 2 novembre au bureau de l'assemblée provinciale.

L'initiative est de l'ancien président de l'organe délibérant de la Lomami, Valdo Tshibangu Muakas qui a bénéficié la confiance de 6 élus signataires de ladite motion.

Dans une interview téléphonique accordée à nos confrères de Lomami.news, il dit reproché à ce membre de l'Union Sacrée, Édouard Mulumba Mudiandambu la mégestion et l'incompétence.

"Nous avons imaginé que son maintien à la tête de la province pouvait apporter un changement quelconque, mais jusque-là, nous sommes dessus, nous ne nous voyons pas vraiment un changement, c'est vraiment du blanc-bonnet-blanc", a-t-il dit.

Quant à la question de savoir s'il a le soutien de ses collègues députés, Tshibangu Muakas souligne que sa démarche est démocratique, et que c'est un exercice normal.

"Je crois que les collègues n'ont pas l'obligation de me suivre, mais ils ont l'obligation devant leur responsabilité face à ce que nous avons en commun de la province", a poursuivi cet élu de Luilu.

Signalons que la majorité de l'assemblée provinciale de Lomami est composée des membres de l'Union Sacrée de la nation plateforme dont Édouard Mulumba fait partir et qui avait déchu Sylvain Lubamba au poste du gouverneur.

Jean-Paul Tshimanga depuis Mwene-Ditu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *