Lomami : l'Assemblée provinciale exige une enquête au sein des régies financières

Le bureau de l'assemblée provinciale de Lomami. Photo de tiers.

Le ministre provincial de finances, économie, industrie, petites et moyennes entreprises était lundi 28 décembre, devant les députés provinciaux de Lomami pour les fixer sur la gestion de finances provinciales par les antennes de la Direction Générale des Recettes de Lomami (DGRLO).

C’était au cours de la séance plénière tenue sous la présidence du député Clovis Numbi à la suite d'une question orale avec débat conformément à l’article 158 de la constitution de la RDC, République Démocratique du Congo soulevée par le député provincial, Antoine Kanyaula Songolo, élu du territoire de Kamiji.

Ce dernier voudrait savoir la performance de la régie financière de Lomami dans la maximisation des recettes en province après un renouvellement total des différents animateurs de la direction et ceux des antennes il y a pres qu'un an.

Dans sa réplique, le ministre des Finances a indiqué qu’il existe à ce jour une crise de confiance entre les services d’assiettes et la DGRLO autour du pourcentage de la rétrocession, mais la situation est déjà sous contrôle du ministère qu’il patronne.

Concernant l’audit effectué par les cabinets du gouverneur dans les antennes DGRLO, selon le ministre Tshite, il appartient à l’instance auditrice (gouverneur de province) d’éclairer sur les conclusions de son audit.

Invité au perchoir pour conclure, le député Antoine Kanyaula Songolo, a exigé à l’exécutif provincial de diligenter dans moins de 5 jours une enquête au niveau de chaque antenne pour obtenir la vérité et les résultats trouvés pourront permettre à l’assemblée provinciale de Lomami (autorité budgétaire) de connaître la situation réelle des régies financières de Lomami

Jean-Paul Tshimanga