Lomami : La TMB accusée de bloquer le salaire des enseignants de Kabinda

reprise des cours dans les écoles conventionnées catholiques et protestantes. Ph Tiers

Les enseignants de la ville Kabinda, province de Lomami, dénoncent le blocage de leur salaire dont ils sont victime par l'agence Trust Merchant Bank (TMB) depuis 3 mois durant et les tracasseries policières à chaque fois qu'il y a paie.

" (…) les enseignants sont tracassés par la TMB d'une manière impossible. À chaque paie, la TMB descend à l'intérieur de notre territoire de Kabinda et de Lubao trois mois après la paie pendant que le gouvernement avait déjà débloqué le salaire à la fin de chaque mois", souligne Pele Ebondo Ntambwe, président des enseignants de Lomami mandaté à Kinshasa par enseignants afin de voir la hiérarchie.

Devant la presse, ce dernier a ajouté que "Lors de la paie, la TMB est accompagnée par des militaires qui torturent sérieusement les enseignants. À la remise du coupon de paie, moyennant 5.000Fc par coupon. À la sortie de l'enseignant dans la salle de paie, les militaires imposent à l'enseignant un paiement de 2.000Fc. Sans paiement de 5.000Fc avant la paie, on ne vous remet jamais le jeton de paie", poursuit le représentant Ebondo.

Pour mettre fin à cette situation, l'homme qui porte les voix des femmes et hommes de la craie blanche, a sollicité la descente immédiate de SOFI BANQUE qui les avaient gérés, selon lui, pendant 3 années dans de très bonnes conditions.

Et demande en outre au Chef de l'État, de trouver solution à ce sujet "parce que l'enseignant de l'intérieur n'a pas droit à la table de la vie à la Lomami."

Jean-Paul Tshimanga