Lomami : La société civile dénonce l’invasion des éleveurs rwandais à Lubao

Quelques éleveurs Mbororo. Photo de tiers

Ecouter cette information

La société civile de Lubao en synergie avec la Dynamique des jeunes pour le développement de Lomami (DJDL) montent au créneau et dénoncent une occupation irrégulière d’une grande partie du territoire de Lubao par des éleveurs Rwandais.

Lors d’une interview accordée à la presse, Donatien Mulenfa et Crispin Lumami respectivement président de la société civile de Lubao et vice-président de la DJDL indiquent que les éleveurs de nationalité Rwandaise occupent depuis 5 jours les espaces de la localité de Kabi, village situé à plus ou moins 30 Km de la cité de Lubao en allant vers Nkongolo, village de Kilulu à 12 Km de Lubao vers Samba dans la province du Maniema.

“Ces vaches ravagent les champs et forets des agriculteurs de ces 2 villages de Lubao et Lomami a besoin de la paix, nous ne voulons pas préparer un conflit foncier dans l’avenir ou des guerres à répétition des personnes rusées à la recherche de la terre, comme c’est le cas à l’Est avec les éleveurs Mbororo dans la province orientale”, ont-ils ajouté.

Sur ce, la société civile de Lubao et la DJDL appellent les autorités politiques administratives et coutumières à la responsabilité.

“(…) le cas de Minembwe est une preuve tangible, aucun centimètre de Lomami ne sera cédé, la population vous observe”, renchérissent-ils.

Jean-Paul Tshimanga