Lomami / CPJ : 18 associations rejettent les prochains scrutins

Assemblée Provinciale de Lomami à Kabinda/ photo tiers

Prévue pour ce vendredi 30 octobre, sur toute l'étendue de la République Démocratique du Congo, à Lomami, 18 structures et mouvements des jeunes affiliés régulièrement au Conseil Provincial de la Jeunesse (CPJ)/Lomami vient de rejeter en bloc les élections programmées dans la ville de Kabinda.

Dans un point de presse tenu jeudi 29 octobre, le porte-parole de ces 18 structures et président en exercice de l’actuel bureau du CPJ dénonce le non respect des textes légaux notamment l’arrêté portant réorganisation et fonctionnement du Conseil National de la Jeunesse en article 16, le statut du CNJ en article 9 et le Règlement intérieur en ses articles 8,9, et 39.

Devant la presse du Chef-lieu de la province, Dieudonné Ngoyi Kiuma parle également de la mise à l'écart, pour des raisons politiques et des fraudes criantes des conseils territoriaux locaux et conseils urbains, l’exigence des sommes exorbitantes aux votants et candidats, le monnayage du processus électoral par la commission mise en place par le Gouverneur de province Sylvain Lubamba Mayombo, etc.

"Les amis de 5 territoires (Ngandajika, Lubao, Kamiji, Luilu et Kamende) et 2 villes (Kabinda et Mwene-Ditu) qui composent la province de Lomami ne sont pas invités, ces animateurs qui seront élus seront-ils locaux ou provinciaux ?", s’interroge-t-il.

Parmi les grandes organisations des jeunes de Lomami qui déclinent ces élections, on note notamment l’Union Pour le Développement (U.P.D), la Section Droit de l’Homme du Diocèse de Kabinda, le Droit de l’Enfant, l’Espace Inter plateforme des jeunes, le Réseau des Jeunes ambassadeurs porteurs de la paix en RDC, le CLC, le Vicariat de la Jeunesse Catholique, ONG de Développement de Lomami, l’UNPC, ECP/ASBL, JECUD-ASBL-LOMAMI, etc.

Jean-Paul Tshimanga