Lomami / Covid-19 : La NSCC dénonce le non-respect des mesures préventives à la rivière Lubilanji

Le Coordonnateur de la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC) ville de Mwene-Ditu a, à l’occasion de sa visite privée au territoire de Ngandajika, dénoncé le non-respect des mesures préventives contre la pandémie du Covid-19 du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi par les riverains de la rivière Lubilanji où le baque de Kazadi Musoko qui fait la traversée des passagers embarquent jusqu’au-delà de la limite.

Dans une interview accordée mercredi 9 avril à election-net.com, le Pasteur Jacques Simon Ntambwe Luabeya confirme avoir trouvé plus de 80 personnes dans le baque attendant encore d’autres personnes pour sa traversée.

« (…) j’ai constaté que sur le baque qui fait la traversée sur la Lubilanji, plus de quatre-vingt personnes attendaient. Et moi-même j’ai pris beau à ce barque-là », dit-il.

A en croire le coordonnateur, même les services qui travaillent en collaboration avec l’Etat disent connaitre ces mesures préventives mais confirment que ce virus ne se propage pas seulement parce qu’il y a l’étouffement vu qu’il vie dans l’air.

« A ma grande surprise, quand j’ai abordé le vendeur des billets sur la propagation de la pandémie, il me dit : non, les mesures je les connais mais le problème est que le virus se propage dans l’air, même si j’embarque deux ou trois, le virus vas toujours se propager d’une personne à une autre … » a-t-il repris.

Il demande par ailleurs à l’autorité territoriale de prendre toutes les mesures nécessaires pour prévenir la propagation de la pandémie.

En rappel, le Président de la République et Chef de l’Etat congolais, a pour éviter la propagation du Covid-19, interdit tout regroupement de plus de vingt personnes.

Jean Paul Tshimanga