L’Italie qualifie l’assassinat de son ambassadeur en poste à Kinshasa de laxisme du gouvernement congolais

Luca Attanasio ambassadeur d'Italie en RDC tué après une embusacde d'hommes armés ce lundi 22fevrier 2021 Près de Goma

Le  ministère italien des Affaires étrangères a confirmé ce lundi 22 février  la mort de Luca Attanasio ambassadeur en poste en République Démocratique du Congo.

Dans un communiqué le chef de la Diplomatie Italienne indique  que  Luca Attanasio voyageait avec un convoi des Nations unies dans l’Est du pays.

«C’est avec une profonde tristesse que le ministère des Affaires étrangères confirme la mort, aujourd’hui à Goma, de l’ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo, Luca Attanasio, et d’un militaire », indique Luigi Di Maio.

D’après  une autre source locale, l’ambassadeur a été «blessé par balles à l’abdomen et est  décédé des suites de ses blessures tout comme  deux autres personnes à savoir son chauffeur et un garde du corps.

Le ministre italien des Affaires étrangères Luigi Di Maio, qui se trouvait à Bruxelles pour une réunion avec ses homologues européens, a annoncé son retour anticipé à Rome pendant que le président italien a qualifié cet assassinat de lâcheté de la part du gouvernement Congolais.

L’ambassadeur d’Italie en RDC, Luca Attanasio, 43 ans a été tué lundi par balles lors d’une attaque armée qui a visé un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM) pendant une visite des activités de cette agence du système des nations unies  à Rutshuru.

Patrick Félix ABELY