L'inflation du taux de change en RDC : ''Le Gouvernement et la BCC volent le peuple'' (Noël Tshiani)

L'ex candidat président Noël Tshiani dans une émission sur un plateau de télévision à Kinshasa ©photo récupérée sur son compte twitter

La non stabilité du taux de change de dollars sur le marché en République Démocratique du Congo n'a jamais été soutenue par les analystes et observateurs qui ont toujours plaidé pour la valorisation du Franc Congolais.

Noël Tshiani Muadiamvita, ex-candidat à la présidentielle de décembre 2018, est du nombre. Dans un message sur son compte Twitter ce lundi 1 juin 2020, il a fait savoir que le Franc Congolais reste le principal facteur qui affecte négativement le pouvoir d'achat des Congolais.

Cet auteur du plan MARSHALL de Noël Tshiani pour la reconstruction de la République Démocratique du Congo, a déploré le fait que le fait que ''les fonctionnaires de l’Etat soient payés au taux de 920 FC, pour 1 Dollar américain alors que le vrai taux du marché est d’un dollar pour 2000 FC''

''Le Gouvernement et la Banque centrale du Congo volent le peuple'', estime t-il sur son compte Twitter.

Rappelons que ça fait déjà plus de trois semaines depuis qu'une inflation du taux de change s'est constatée sur le marché, dans les différentes villes et cités au pays.

Le taux qui était à 1600 Franc Congolais pour un dollars se négocie à 1800 FC, 1900 FC d'autres arrivent même à demander 2000 FC pour 1 dollars américains.
Une situation, qui contraint ceux là qui vendent les produits de première nécessité sur le marché, à hausser le prix.

Prince Bagheni