Ligue 1 : la Victoire du PSG contestée par les Angevins

Le Paris Saint-Germain s’est imposé sur le fil face à Angers ce vendredi 15 octobre en ouverture de la 10eme journée de la Ligue 1 sur le score de 2-1.

Battus par Rennes avant la trêve internationale, les Parisiens, dépouillés de ces internationaux Sud-américains notamment Messi, Neymar, Marquinhos, Paredes et Di Maria pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022, ont su renouer au succès grâce à un Kylian Mbappé au rendez-vous.

Cueilli à froid dès la 36eme minute grâce à Fulgini sur un centre à ras du sol de Sofiane Boufal, les hommes de Mauricio Pochettino sont menés à la pause 0-1 au Parc des Princes.

Kylian Mbappé en seconde période, a permis au tenant du titre de renverser la vapeur. D’abord passeur sur une tête plongeante de Danilo Pereira à la 69è pour l’égalisation, l’attaquant français de 22 ans s’est illustré sur penalty à la 87eme minute. Paris s’impose dans la douleur et conserve le podium avec 27 points devant le RC Lens qui reste à 18 unités.

Mais ce deuxième but sur penalty a été mal vu par les Angevins qui n’ont pas hésité à exprimer leur frustration au terme de la rencontre. Le défenseur d’Angers, Romain Thomas, s’est insurgé contre le VAR au départ de l’action menant à la faute de la main de son coéquipier pour le penalty Parisien.

« C'est incroyable ce qu'il se passe. Perdre ici, ce n'est pas une honte, mais comme ça non, c'est impossible. On travaille toute la semaine pour faire quelque chose de propre. C'est anormal qu'ils ne prennent pas le temps les arbitres. Le VAR, ça commence à me fatiguer cette histoire. On met des millions là-dedans, on ne sait même pas l'utiliser. Ça m'agace. Moi, je suis passionné, dévoué, je fais attention à ce que je fais. Là, il y a faute d'Icardi au départ de l'action, il me tire le bras, je tombe et, après, il joue de sa position pour avoir le penalty. Je suis frustré… au-delà de ça, on a fait un bon match, car on les a empêchés d'élaborer leur jeu. On avait un plan de jeu, on a travaillé avec un gros caractère, mais franchement, c'est hyper frustrant de terminer comme ça. Avant qu'il ne vienne voir le VAR, je prends le temps de lui dire (NDLR : à l'arbitre). Je ne parle pas de la tête et de la main (NDLR : de Capelle), je parle d'avant : il tire bénéfice de la situation qu'il a avec moi au départ pour être en avance sur les défenseurs. L'arbitre me répond que ça a été checké. C'est pas vrai, c'est pas vrai, c'est un mensonge. C'est pas grave, c'est fini maintenant, Paris a ses trois points et, nous, on va travailler pour aller battre Saint-Etienne. Mais je préfère en prendre cinq et qu'ils nous fassent tourner dans le jeu plutôt que perdre 2-1 comme ça », a réagi Romain Thomas auprès de nos confrères de TV5Monde.

Après cette victoire étriquée, le PSG retrouvera le Stade Vélodrome ce 24 octobre dans le choc de la 11eme journée face à l’Olympique de Marseille.

Theo Liko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *