“Le Monde doit écouter et respecter l’Afrique” selon Anne Cécile Robert

Anne Cécile Robert, auteure et journaliste au Monde diplomatique. Ph. Tiers


L’Afrique n’est pas écoutée. C’est du moins le sentiment du Professeur Anne Cécile Robert, auteure et journaliste au Monde diplomatique. Elle est formelle dans ses propos en soutenant que « le monde doit écouter et respecter l’Afrique ».


« L’Occident se place toujours en donneur de leçon. Même l’aide humanitaire ou l’aide au développement, souvent indispensable, traduit un rapport structurellement inégal” dit-elle. Or, tient-elle à préciser, “ce sont bien des institutions occidentales comme le Fonds monétaire international ou la Banque mondiale qui organisent une division du travail injuste rendant le continent africain dépendant de l’aide ».

A l’en croire, “tout se passe comme si l’Afrique n’avait rien à apporter au reste du monde, mis à part ses immenses richesses minières (pillées par les multinationales) et la force de travail de ses travailleurs migrants. Tout se passe comme si l’Afrique n’avait pas de voix pour elle-même ».

Mapote Gaye