L'an 1 de l'alternance : " c'est la fin du deal FCC-CACH"

" Véritable gâchis", les mots de Lamuka sont très forts pour qualifier l'an 1 de l'alternance en Rdc. C'est Steve Kivwata, porte-parole du coordonnateur de cette plateforme de l'opposition qui l'a affirmé devant nos confrères de Radiookapi.net . Pour lui cette situation part de « la cacophonie au sommet de l'État à la vie sociale difficile de la population » d'où c'est « presque la fin du deal » entre le FCC et le CACH"

Le porte -parole d'Adolphe Muzito estime que les premiers 365 jours de Félix Tshisekedi au pouvoir en RDC s’est soldée par un gâchis :

« Sur le plan politique, il y eu la cacophonie au sommet de l’Etat. Il y a le FCC dont les ministres auraient déjà signé leurs lettres de démission. Sur le plan économique, il y a des dépenses qui ont été faites en dehors de la chaine des dépenses » a-t-il argumenté au cours de l'émission Dialogue entre congolais.

Les accusations de corruption qui n’ont pas été sanctionnées par la justice. Et pendant ce temps le pouvoir d'achat des congolais a sensiblement diminué et la monnaie nationale se deprecie toujours. Pour Lamuka, cette situation est consécutive du deal entre le FCC et la CACH, une coalition qui désormais ne tient qu'à un fil.

Steve Kivwata brandit la preuve des récentes réactions à l’hypothèse de la dissolution de l’Assemblée nationale - émise par Félix Tshisekedi - et la réplique de destitution du Président - faite par Jeanine Mabunda - comme un signe de la fin de la coalition FCC-CACH au pouvoir.

Chris Lumbu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *