Lac Kivu : le gouvernement débloque 5 millions USD pour le dégazage du golf de Kabuno

La dangerosité de la concentration du gaz se trouvant dans le Golfe de Kabuno dans le lac Kivu demeurait une des préoccupations majeures de la population de cette partie du pays.

Laquelle depuis bien longtemps s'en était remise aux pouvoirs publics sans qu'une issue heureuse ne soit connue. Las d'attendre, nos compatriotes avaient perdu tout espoir de voir cette opération se réaliser.

Aujourd'hui, c'est pour eux un ouf de soulagement ! Il a fallu toute la détermination et le volontarisme de Didier Budimbu fraîchement arrivé à la tête des Hydrocarbures en déployant une intense activité dans ce sens.

Pour ses états de service bien éprouvés, l'opération a été confiée à l'entreprise, propriété de Michel Halbwachs, qui avait procédé au dégazage, avec succès, du lac Nyos, au Cameroun.

En effet, le gouvernement vient de décaisser un montant de 5 millions USD via un compte à la BCCO. Ce qui, à l'évidence, permettra à cette firme, qui s'est tenue prête depuis bien des années pour que l'Etat congolais, de s'exécuter.

Le dépouillement de cette matière du lac Kivu ne sera plus ce serpent de mer dont tout le monde parlait et que personne n'a jamais vu.

Ce projet a traîné bien longtemps dans les tiroirs du ministère en charge de la question sans que la situation ne connaisse un début d'exécution. Pourtant la région était toujours en proie à un danger permanent comme l'épée de Damoclès suspendue sur la tête des résidents.

Ce dégazage va non seulement prémunir la population environnante d'une éventuelle catastrophe aux conséquences incalculables, mais il occasionnera, selon les experts, une abondance de poissons dont nos compatriotes de ce côté-là tireront bien évidemment un réel bénéfice. D'autant qu'elle vit majoritairement des produits halieutiques.

C'est dire toute l'importance accordée à la matérialisation de cette opération au sommet de l'État.

Avec la Cellcom du min des Hydrocarbures.