La RDC évalue les dégâts après l’éruption soudaine du volcan Nyiragongo

Une délégation gouvernementale à Goma

Une délégation gouvernementale de la République démocratique du Congo (RDC) arrivée dimanche à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, dans le nord-est du pays, évalue les dégâts au lendemain d’une éruption volcanique qui a forcé des milliers d’habitants de Goma à fuir leurs maisons et semé la panique faisant des morts et blessés, avec une cinquantaine des maisons endommagés.

Après la réunion d’évaluation avec le gouverneur militaire et son équipe, la délégation gouvernementale effectue une visite de terrain pour mieux percevoir l’ampleur des dégâts”, a annoncé lundi sur tweeter Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement.

Cette délégation inspecte les maisons ainsi que les écoles, fermées lundi par précaution, les hôpitaux et d’autres bâtiments publics. Lundi matin, plusieurs répliques ont frappé Goma dont l’une d’une magnitude de 5,2, selon volcano discovery ,l’une des principales agences internationales qui surveillent l’activité sismique dans le monde.

L’éruption du volcan Nyiragongo a été signalée dans la nuit de samedi à la périphérie de la ville de Goma. Des milliers de personnes se sont précipitées pour quitter Goma dans la nuit pour se réfugier dans la ville voisine de Gisenyi, au Rwanda.

Pour sa part, le président Félix Tshisekedi Tshilombo a dû regagner depuis dimanche la capitale congolaise Kinshasa en raison de l’urgence dans son pays, rapporte le ministre Muyaya.

1xbet Code Promo ENET2021