L'épidémie d'Ebola fait des nouvelles victimes au Nord-Kivu

La maladie à virus Ebola a de nouveau fait des victimes dans la province du Nord-Kivu. Selon les chiffres avancés mardi par le Ministère de la Santé, six personnes sont décédées   de  cette maladie depuis le début de semaine.

Dépassant déjà la barre de 800 morts et celle de plus de 1000 cas confirmés, le nombre des  victimes  des  décès dû à Ebola en République démocratique du Congo depuis la déclaration de la maladie en août dernier est actuellement chiffré à 880 morts d'après le Ministère de la Santé. 

Le Ministère de la Santé indique que , parmi ces six victimes, trois sont de la ville de Butembo, deux de la localité de Masereka et un seul à Katwa.

Dans son bulletin hebdomadaire ,le Ministère de la Santé précise qu'il y a au total 880 décès, dont 814 confirmés et 66 probables. Selon les prévisions du Ministère, le seuil de 900 morts pourrait être dépassé à cause de la nouvelle présence de l'épidémie dans la province de Ituri ou environ 68 cas potentiels sont en cours d'investigation.

Les équipes sanitaires continuent à vacciner les malades, leurs proches ainsi que toutes personnes  en  derniers  contact avec ces derniers.

Par ailleurs, le Ministère confirme que 387 personnes sont  guéries" de la maladie  et 104. 625 personnes ont  été vaccinées depuis la déclaration de l'épidémie en août de l'année dernière en RDC. Cette épidémie est la plus pire que la RDC n'a jamais connue. Sa riposte  est très difficile et complexe, dans la mesure où l'insécurité est mise dans les zones touchées et  devient de plus en plus récurrentes , Le personnel soignant  est devenu la cible des groupes armés et différentes milices  locaux qui opèrent dans la partie Est de la RDC.

 

Olivier Kalume 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *