Kwilu/Personnes en situation de handicap : « il faut une sensibilisation de la communauté sur le phénomène handicap et ses incidences », Zénon Zolaku

Il ne se passe pas un jour sans que l’on déplore la discrimination sur les personnes vivant avec Handicap en République démocratique du Congo en général et dans la province de Kwilu en particulier. Cette catégorie de personnes peine à trouver une place dans la société à cause de leur handicap qui, selon la plupart des membres de leur communauté, ne leur permette pas d’exercer leur droits et devoirs en tant que citoyen.

Mauvaise lecture du handicap ?

Ne dit-on pas que « le handicap n'empêche pas l'espoir » ? Vivre avec un handicap physique ne devrait pas empêcher une personne de mener une vie active et productive, pleine de rêves et accomplissements personnels. L'étape la plus importante pour que cela se concrétise est de faire enfin disparaître la stigmatisation sociale dont souffrent de nombreuses personnes en situation de handicap dans le monde en général et en RDC en particulier.

Joint par ELECTION-NET.COM, Zénon Zolaku, couturier dans la ville de Kikwit et personne vivant avec handicap de son état, a déclaré que sa communauté ne maitrise pas encore le handicap et ses incidences.

« Je suis une personne en situation de handicap depuis maintenant 7 ans, je l’ai contracté suite à la fièvre Konzo à partir de la cité de Kahemba dans la province du Kwango où je vivais avec mes parents. Fautes des moyens pour me faire vacciner, je suis resté avec ce Handicap qui est devenu une partie de ma vie et que j’assume. Ce qui me fait mal, c’est la stigmatisation des gens autour de moi. Je ne suis pas associé à certaines prises décisions de ma communauté suite à mon état et pourtant je peux faire mieux que les actifs. Il faut que cela change », a-t-il déploré.

Il faut une sensibilisation de la communauté sur le phénomène handicap


Dans des zones où il est déjà normalement difficile de trouver un emploi ou un revenu pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille, une personne handicapée aura encore plus de difficultés à atteindre cet objectif.

Hormis les difficultés causées par son handicap, une personne handicapée devra également se confronter à une stigmatisation sociale, qui la hantera tout au long de sa vie. Dans le monde entier, les stéréotypes, les préjugés et la stigmatisation contribuent à la discrimination et à l'exclusion dont sont victimes les personnes handicapées et leurs familles dans tous les aspects de leur vie. C’est ce que confirme Zénon Zolaku qui en appelle à la sensibilisation des membres de sa communauté sur le handicap.

« Au moins moi, je travaille pour subvenir à mes besoins vitaux. Mais qu’en est-il des autres personnes en situation de handicap ici dans la ville de Kikwit? Les stigmatisations, c’est ce qui tuent. Il arrive que je rate des clients parce que, selon mes concurrents actifs, je prends beaucoup de temps à coudre et les habilles de clients vont trainer. Ce qui est faux car je ne passe pas une semaine avec un habille pour coudre. Il faut vraiment une sensibilisation pour que les gens comprennent que les personnes en situation de handicap peuvent aussi contribuer au développement de la nation », a-t-il dit.

Appel pressant au gouvernement de la République

Zénon Zolaku en appelle au secours du gouvernement de la République à travers le Ministère des personnes en situation de handicap et autres vulnérables. Il estime qu’il faut favoriser l'accès à une véritable réadaptation (soins appropriés aux personnes vivant avec handicaps, éducations, formations adaptées au handicap, …). Et sur le plan économique, Zénon Zolaku veut qu'on leur favorise les activités génératrices de revenus en leur accordant des crédits rotatifs et la création des ateliers de couture protégés à leur profil.

« Si non, nous resterons toujours les derniers dans nos communautés, quelles que soient nos compétences », a-t-il conclu.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *