Kwilu : les membres du Bureau de L’Assemblée provinciale désavoués

les membres du Bureau de L’Assemblée provinciale désavoués. Ph. Tiers


Au total 28 élus provinciaux sur les 48 que comptent l'Assemblée provinciale du Kwilu viennent de désavouer tous les membres du bureau de cette institution parlementaire.


C’est ce que révèle la déclaration de désaveu rendue publique le jeudi 06 mai 2021, à Bandundu devant les installations de l'Assemblée provinciale du Kwilu.


Selon les signataires, le désaveu qui vise tous les cinq membres du bureau de cette institution, fait suite à un climat de malaise caractérisant le fonctionnement de l’Assemblée provinciale du Kwilu (Apk), consécutivement à des actes d’incompétence reprochés, principalement à Serge Makombo Kangantima, le président de cet organe délibérant et aux autres membres de son bureau.


Selon ces députés, conformément aux articles 24.7 et 22.1 du règlement intérieur, le Président de l’Assemblée provinciale a dérogé à l’obligation de convoquer la plénière devant déboucher à la création d’une commission chargée de l’examen desdites pétitions.
«Contre toute attente, notre bureau se vautre dans des manœuvres dilatoires tendant à bloquer la procédure. Le bureau par le biais du président a saisi le parquet général et la Cour d’appel du Kwilu, prétendant que les pétitions déposées contre les membres du bureau consomment la prévention de faux en écriture et usage de faux. En ce que prétendument, il serait opposé à la signature d’un collègue qui serait absent de la ville alors que tous les pétitionnaires se sont présentés au parquet, et a saisi la Cour pour interpréter les articles 9 et 22 du même règlement intérieur», ont déclaré les pétitionnaires.


«Ainsi, sur pied de l’article 22 in fine, du même règlement intérieur qui dispose qu’en cas de la volonté manifeste du bureau de bloquer la procédure, une déclaration de désaveu du bureau signée par la majorité absolue des membres qui composent l’Assemblée provinciale entraine la déchéance du bureau. C’est pourquoi nous avons signé la présente déclaration afin de déchoir tous les membres de notre bureau», ont-ils renchéri.


Cette déclaration intervient après que l’arrêt de la Cour d’appel du Kwilu, ait statué sur l’affaire opposant le président de l’Assemblée provinciale du Kwilu aux signataires de ces pétitions, rendu en interprétation des articles 9 et 22 de leur règlement intérieur sur requête du président de cet organe délibérant, Serge Makongo Kangantima qui prétendait que les articles précités ne prévoient nullement la déchéance d’un des membres du bureau ou de tous les membres par pétition mais plutôt par motion incidentielle.


Les pétitionnaires ne s’arrêtent pas en si bon chemin. Ils contre attaquent: «La récolte d’un quart des signatures des membres de l’Assemblée provinciale mais aussi, la faute grave doit être constatée à la plénière et non dans un autre cadre.»


Pour rappel, la copie de cette déclaration de désaveu n’a pas été déposée au bureau administratif de l’Assemblée provinciale où tous les locaux sont restés hermétiquement fermés jusqu’à 14 heures. Mais, elle a été déposée à la Cour d’appel du Kwilu par l’huissier de Justice.


Skull Mabala, depuis Bandundu