Kwilu : deux députés provinciaux convoqués en justice

Siège de l'assemblée provinciale du Kwilu

Deux mandats de comparution du parquet général près la cour d’appel du Kwilu sont lancés contre deux députés provinciaux signataires de la pétition contre le président et le rapporteurde l’assemblée provinciale du Kwilu. Selon l’esprit du document consulté par Élection-net , Égide Wawende Ebal’anken l’initiateur de la pétition et Claude Kumpel Mpasi tous députés provinciaux d’Idiofa seront entendus par le parquet.

” Nous sommes députés provinciaux en exercice. J’invite le parquet général que j’ai beaucoup d’estime de respecter la procédure. Si cette comparution aurait comme plaignant les membres du bureau visés, je veux les invités à traiter ces matières au sien de l’hémicycle car cette façon de faire n’est une instrumentalisation et une façon de nous faire taire mais nous ne cédérons point ” a déclaré le député Claude Kumpel Mpasi qui fit être sereins lui et son collègue.

(

Et d’ajouter : ” La prison est faite pour tous les hors la loi quelque soit son rang social. Nous sommes des élus provinciaux. La loi nous reconnaît certaines prérogatives que nous avons exercer conformément à la loi. Le problème lié à l’exercice parlementaire trouve solution au niveau de l’Assemblée. Donc , tout contentieux de l’Assemblée doit commencer par le comité des sages de notre institution. Tout sera étalé devant le ministère public.

” Pourquoi il y a plusieurs signataires de la pétition mais seuls deux d’entre eux sont interpellés à justice ? Parce que nous sommes du territoire d’Idiofa s’interrogent ils .

Il est à noter que la suite sur ce dont on reproche à ces deux élus sera mise sur la place publique dans les heures qui suivent après qu’ils aient rencontrer le magistrat instructeur du dossier .

Skull Mabala à Bandundu se sont pas des plus beaux jours pour vous élaborer une

Kwilu : Deux mandats de comparution du parquet général près la cour d’appel du Kwilu lancés contre deux députés provinciaux signataires de la pétition contre le président et le rapporteur de l’Assemblée provinciale du Kwilu

Deux députés provinciaux du Kwilu signataires de la pétition contre deux membres du bureau de l’Assemblée provinciale du Kwilu dont le président et le rapporteur font objet d’un mandat de comparution.

Ces mandats envoyés depuis le jeudi,29 avril dont la copie est exploitée par élection-net.com sont adressés aux députés provinciaux Égide Wawende Ebal’anken l’initiateur de la pétition contre le président de cet organe délibérant et Claude Kumpel Mpasi comme co-signataire de ladite pétition tous deux originaires du territoire d’Idiofa.

Pour le député Claude Kumpel Mpasi, jusque là, la cause de notre appel reste non connu. Mais le mandat nous est parvenu par le truchement de l’Assemblée provinciale et en qualité des élus provinciaux. En tant que des bons citoyens, nous allons nous présenter devant l’organe de la loi mais avec notre casquette du député provincial.

” Nous sommes députés provinciaux en exercice. J’invite le parquet général que j’ai beaucoup d’estime de respecter la procédure. Si cette comparution aurait comme plaignant les membres du bureau visés, je veux les invités à traiter ces matières au sien de l’hémicycle car cette façon de faire n’est une instrumentalisation et une façon de nous faire taire mais nous ne cédérons point ” a déclaré le député Claude Kumpel Mpasi.

( … ) Nous sommes et nous restons serins car ceci est dans les comportements de certaines de nos autorités de la province du Kwilu qui quelquefois si il y a un problème au niveau de l’Assemblée provinciale veulent recourir à la justice pour étouffer l’action voir même pour intimider l’initiateur de l’action “renchérit il.

Et d’ajouter : ” La prison est faite pour tous les hors la loi quelque soit son rang social. Nous sommes des élus provinciaux. La loi nous reconnaît certaines prérogatives que nous avons exercé conformément à la loi. Le problème lié à l’exercice parlementaire trouve solution au niveau de l’Assemblée. Donc , tout contentieux de l’Assemblée doit commencer par le comité des sages de notre institution. Tout sera étaler devant le ministère public”

Skull Mabala à Bandundu