Kwilu/Bandundu-ville : les matériaux de construction du marché central sauvés de justesse de vol

Panneau publicitaire à l'entrée de la ville de Bandundu. Photo de tiers

Quelques éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) de la ville de Bandundu ont mis la main le samedi 4 juillet dernier sur un groupe de personnes qui détenait un lot des tôles de trois mètres destinés à la construction du marché central de Bandundu-ville, situé au quartier Malebo dans la commune de Mayoyo.

Selon les sources contactées par election-net.com, ces tôles sont le don du Vice-premier ministre, ministre des Infrastructures et Travaux Publics, Willy NGOOPOS, destinées à la construction dudit marché abandonné depuis le gouvernement Richard NDAMBU WOLLANG. Mais jusque-là, ces tôles ont voulu prendre une autre direction selon les commerçants et la population du quartier Malebo qui ont empêché ce vol. La police a saisi ces tôles pour des enquêtes approfondies.

« Il y avait eu un grand lot de ciment que le ministre des ITP Willy NGOOPOS avait donné ici quand on avait inauguré le marché. Ce ciment jusqu’à présent est porté disparu. Aujourd’hui, on voit un bon de sortie de 200 tôles qui provenaient de notre mairie. On ne sait pas pour quelle destination, c’est comme ça que la population est en train de réagir, surtout que nous sommes dans un état de droit, nous devons voir clair, où vont ces tôles-là, au moment où ces tôles étaient destinées pour les travaux du marché. Pourquoi les transporter à la cité ? Au moment où nous avons nos dépôts qui manquent même des tôles », déclare un responsable d’un magasin, avant d’ajouter que ces tôles étaient consignées dans un magasin en attendant lesdits travaux.

Ces commerçants en colère ont alerté la police qui est vite descendue pour constater le fait. Celle-ci a saisi 139 tôles et promet d’ouvrir une enquête pour en savoir plus. Contacté par Election-net.com, le maire de la ville n’a pas voulu donner son avis quant à ce.

Il sied de noter que la population du coin sollicite l'implication de la justice afin qu'elle soit rétablie dans ses droits et que les auteurs de ces actes soient punis sévèrement conformément à la loi. Affaire à suivre…

Blaise MABALA Mufu / Bandundu-Ville.